Sénégal: Bilan du mercredi 27 mai 2020 - 20 cas graves, 92 nouveaux cas dont 12 communautaires

Mauvaise conjoncture ! Le mal est toujours présent et continu de sévir. À l'opposé de ce paysage périlleux, les populations semblent commencer à baisser les pavillons, à se nourrir d'une banalisation d'un virus meurtrier qui continue pourtant d'étendre son périmètre d'invasion.

Le bilan à quelques jours d'un trimestre épidémique révèle que près de 300 cas, soit 283 cas de Covid 19 sont issus de la transmission communautaire.

Pis, 2 dizaines de cas graves sont admis dans les centres de réanimations, qui peuvent se compter au bout des doigts.

Avec les 1735 cas de contaminations à la date d'hier mercredi 27 mai, la capitale reste la région la plus mise à l'épreuve dans ce contexte épidémique, suivie de la ville religieuse de Touba, qui porte particulièrement le joug de plus de 30% des cas communautaires enregistrés.

Ne cédons pas au relâchement pour enfanter la désolation, l'hécatombe, jusqu'à ce jour jugulé et exorcisé par le respect des protections individuelles et collectives

Pour le point virologique d'hier, mercredi 27 mai, la directrice de la santé, Dr Marie Khemese Ngom Ndiaye a fait savoir : «sur 961 tests réalisés, 92 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 9,57% ».

Il s'agit en effet de «80 cas de contacts suivis par les services sanitaires et de 12 cas issus de la transmission communautaires».

Au sujet de la localisation des 12 cas communautaires, Dr Marie Khèmese Ngom Ndiaye a précisé : «01 Hann, 01 à Front de terre, 01 aux Parcelles Assainies, 01 à Ouest Foire, 01 à la Cité Asecna, 01 à Guédiawaye, 01 à Mermoz, 01 à Mbao et 01 à Touba».

ECLAIRCIE DANS LA GRISAILLE

«21 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris», a renseigné la patronne du Comité national de la gestion des épidémies, non sans rassurer sur l'état de santé des autres malades.

Par ailleurs, les cas graves connaissent une accentuation dangereuse. «20 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation», a déclaré Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye, alors que les capacités de prises en charge dans les centres de réanimations restent assez limitées.

Pour rappel, au niveau du centre Cuemo de l'hôpital de Fann, seulement 12 lits étaient prêts pour la prise en charge des cas graves, sans oublier la grosse polémique autour du centre de réanimation de Ziguinchor qui selon les révélations du Pr. Moussa Seydi, est sous anesthésie générale du fait d'un manque d'équipement. Des propos qui ont vu par la suite l'acheminement de quelques respirateurs dans ledit centre.

Au total, le Sénégal a enregistré 3253 cas du nouveau coronavirus à la date du lundi 25 mai, dont 1586 guéris, 38 décédés et donc 1628 sous traitement dans les différents centres de prises en charge. Dakar reste le foyer principal de l'épidémie au Sénégal avec 1735 cas.

À côté, la capitale du mouridisme, Touba, décompte près de 30% des cas issus de la transmission communautaire et reste le 2e épicentre de l'épidémie avec 311 cas de contaminations.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.