Maroc: Aucune nouvelle infection dans 75 pénitenciers

Une prison échappe à la règle sur les 76 que compte le Maroc

Aucun nouveau cas de contamination au coronavirus (Covid-19) n'a été enregistré parmi les fonctionnaires ou les détenus dans 75 établissements pénitentiaires sur les 76 que compte le Royaume, a indiqué, mardi, la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR). La prison locale d'Ouarzazate n'abrite plus de cas de contamination au coronavirus et ce, après le rétablissement de tous les détenus et fonctionnaires déjà contaminés, précise la Délégation générale dans un communiqué.

Pour ce qui est de la prison locale "Tanger 1", la DGAPR affirme que sur les 66 détenus contaminés, 39 ont été guéris et 23 sont toujours sous traitement, notant qu'à ces chiffres s'ajoutent deux cas de décès annoncés précédemment et deux autres cas qui avaient été libérés.

En ce qui concerne les fonctionnaires, la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion souligne la contamination de deux fonctionnaires qui étaient en quarantaine à l'extérieur de l'établissement, ce qui porte le nombre total des fonctionnaires contaminés à 22, dont 13 se sont complètement rétablis, tandis que quatre étaient soumis au protocole de traitement à l'hôpital public et cinq autres sont en quarantaine à leur domicile. Les fonctionnaires des autres établissements se sont tous rétablis, à l'exception d'un fonctionnaire de la prison locale d'Ain Borja, qui est toujours sous traitement et dont l'état de santé est normal, conclut la DGAPR.

El Kelâa des Sraghna en première ligne

Initiative solidaire au profit des femmes en situation de vulnérabilité

Le tissu associatif de la province d'El Kelâa des Sraghna s'est engagé dernièrement dans une initiative solidaire au profit des femmes en situation de vulnérabilité, en vue d'atténuer l'impact socioéconomique de la crise induite par le coronavirus sur cette frange de la société.

Ainsi, l'Association "Fajr pour le développement de la femme rurale" a procédé à la distribution d'aides financières pour soutenir les femmes nécessiteuses relevant des différents douars de la commune Fraita.

Cette action a bénéficié à 100 femmes en situation de précarité relevant du centre Hed Draita, Sidi Rehal Ben Ali, Ouled Saman, Ouled Akhchina, Hamou Cheikh, Sidi Ali, Ait El Jilali Ben Alal, Ouled El Boukhari, Ouled Ounzar, Ouled Sidi Bouazoun, Ouled Ben Ouafi, Ouled Saadoun, Ouled Abdellah, Ouled Abdelhak, Kebala, Kerakra, Dezouz, Ouled Wenda, Kessour et Sidi Moussa.

A cette occasion, la présidente de l'Association "Fajr pour le développement de la femme rurale", Salha Ouafa, a souligné que cette initiative reflète l'esprit de solidarité et d'engagement du tissu associatif de la province d'El Kelâa des Sraghna pour diminuer les effets économiques engendrés par la pandémie du Covid-19 en ces circonstances exceptionnelles.

Dans une déclaration à la MAP, elle a indiqué que cette campagne vise à apporter la joie à ces femmes démunies qui ont été frappées de plein fouet par la crise et à promouvoir l'action caritative.

Cette campagne a été hautement saluée par les bénéficiaires, qui ont émis le souhait de pouvoir sortir de cette crise avec les moindres dégâts et dans les plus brefs délais.

L'opération de distribution des aides s'est déroulée en coordination avec les autorités locales, dans le strict respect des consignes relatives à l'état d'urgence sanitaire, notamment la distanciation sociale, le port obligatoire des masques de protection et l'acheminement des aides financières jusqu'aux domiciles des bénéficiaires pour leur éviter le déplacement ainsi que les rassemblements.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.