Sénégal: Distribution de l'aide alimentaire - Ziguinchor toujours dans l'attente de ses kits

Qu'est-ce qui peut bien expliquer le retard accusé dans la distribution des kits alimentaires pour Ziguinchor ? La question est agitée par de nombreux ménages qui s'impatientent.

Le riz réceptionné au port de Ziguinchor voilà maintenant deux mois, dans le cadre de l'aide alimentaire d'urgence destinée aux ménages pauvres et vulnérables affectés par Covid-19, la distribution de kits (alimentaires) peine à être effective dans la région.

Le lancement en grande pompe par le ministre du Développement Communautaire, Mansour Faye, à Boutoupa- Camaracounda, n'a pas permis aux ménages de disposer de leurs kits alimentaires.

Le démarrage des opérations s'est juste limité à la remise symbolique de vivres à trois ménages faite sur place ce jour-là.

Face à ce retard dans la mise en place de ces vivres qui devrait se terminer dans une dizaine de jours après lancement de l'opération au Port autonome de Dakar par le président de la République, Macky Sall, les populations languies ne cachent plus leur découragement. «Nous avons traversé le mois de Ramadan sans ces vivres, donc ils n'ont qu'à les garder ou les laisser pourrir dans les magasins de stockage...

Comme ils ne veulent pas nous les donner», s'insurge un habitant de Ziguinchor qui ne cache pas sa déception.

Le retard dans la distribution serait consécutif à la mise en place des autres denrées qui n'étaient pas sur place, précise une autorité à Ziguinchor qui annonçait l'effectivité de la distribution cette semaine.

D'ailleurs, le gouverneur de région, Guedji Diouf, interpelé sur la question avait révélé que les opérations vont démarrer cette semaine. Mais voilà, jusque-là rien ; pas de riz, pas d'huile... Toutefois, dans les zones rurales, cette distribution a démarré timidement.

A Niamone, dans le département de Bignona, les opérations se sont effectuées avant-hier mardi, sous la houlette du maire de la commune de Niamone et en présence de l'autorité administrative.

Les Ziguinchois, toujours dans l'attente de ces kits issus de la «Force Covid-19» pourraient se consoler avec le riz offert par la mairie de Ziguinchor aux populations non bénéficiaires de ces kits alimentaires octroyés par l'Etat dans le cadre de l'aide destinée aux populations impactées par la Covid-19. Ces ménages «zappés» par L'Etat reçoivent chacun 50 kg de riz.

Rappeler que le maire Abdoulaye Baldé a débloqué 100 tonnes de riz pour ces populations. Plusieurs semaines sans cette aide alimentaire, les populations de Ziguinchor qui avaient nourri beaucoup d'espoir à l'annonce de cet appui en vivres commencent vraiment à déchanter.

Signaler que ces kits alimentaires sont composés de 100 kg de riz, 10 litres d'huile ; 10 kg de sucre ; 1 paquet de savons de 18 morceaux et de la patte alimentaire.

A quand le démarrage de la distribution de ces kits alimentaires à Ziguinchor ? Les langues se délient à Ziguinchor qui attend toujours ces kits alimentaires.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.