Sénégal: Suivi de l'ordonnance portant suspension des licenciements, destination Sénégal, accés à l'eau potable - Macky «instruit» ses ministres

En Conseil des ministres qu'il a présidé hier, mercredi 27 mai 2020, au Palais de la République, le Chef de l'Etat a demandé aux ministres en charge de l'Economie et du Travail de «faire le point sur l'impact de l'ordonnance relative aux mesures dérogatoires au licenciement et au chômage technique durant la période de la pandémie du Covid-19», informe le communiqué du Conseil.

Et document de souligner que le président de la République a ensuite exhorté les populations à accroître la vigilance et à veiller au strict respect des mesures sanitaires requises afin d'endiguer la propagation de la Covid-19.

Au titre du renforcement de la solidarité nationale durant la pandémie, le président Macky Sall a rappelé au ministre en charge du Développement communautaire, «la nécessité de finaliser les opérations de distribution des vivres dans les régions, et d'élargir les listes des bénéficiaires aux personnes vivant avec un handicap notamment».

Il a, enfin, demandé au ministre de l'Elevage «d'intensifier les mises à disposition d'aliments de bétail et d'assurer, avec la forte implication des éleveurs, l'approvisionnement correct du pays en moutons, en perspective de la fête de la Tabaski».

Dans un autre registre, Macky Sall, évoquant la question de la stabilisation et de la relance du secteur du tourisme, a enjoint le ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération «d'ériger le tourisme, en priorité, dans le Plan global de relance de l'économie, en cours de finalisation».

Il a, en outre, indiqué au ministre du Tourisme et des Transports aériens, au ministre des Finances et du Budget, au ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, «l'impératif d'élaborer une stratégie innovante de relance de la "Destination Sénégal"».

Pour ce qui est de la gouvernance des entreprises du secteur parapublic, Macky Sall a engagé le ministre des Finances et du Budget «à lui proposer, en relation avec le Contrôle financier, une doctrine de gouvernance du portefeuille de l'Etat conforme aux meilleures pratiques internationales».

Il a également invité, enfin, le ministre des Finances et du Budget «à finaliser la révision de la loi relative à l'organisation et au contrôle des entreprises du secteur parapublic».

Revenant sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le président Sall «a abordé la question des réseaux hydrauliques et de l'accès à l'eau potable.

Il a, à cet effet, demandé au ministre de l'Eau et de l'Assainissement de faire prendre toutes les dispositions urgentes, par l'Office des Forages ruraux (OFOR), la SONES et l'opérateur SEN'EAU, pour un fonctionnement adéquat des réseaux d'adduction d'eau sur l'ensemble du territoire national», ajoute la source.

ADOPTION DU PROJET DE LOI D'ORIENTATION DES TRANSPORTS TERRESTRES

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté : «Le Projet de loi d'orientation des Transports terrestres ;

Le Projet de décret fixant les conditions d'octroi, de retrait de l'agrément et de fermeture des établissements privés de formation professionnelle et technique ;

Le Projet de décret portant création, organisation et fonctionnement des organes de partenariat public-privé de la formation professionnelle et technique»

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.