Ile Maurice: Cim Finance - Déduction de retard de paiement

Depuis la reprise partielle des activités économiques, ils sont plusieurs personnes a s'être rendues dans les différentes succursales des compagnies de crédit pour effectuer leurs paiements.

Dont à Cim Finance. Néanmoins, bien qu'il avait été annoncé qu'aucune somme ne sera retenue pour les retards de paiement en raison des deux mois de confinement, certaines personnes expliquent que tel n'est pas le cas.

Des clients ont, en effet, plaidé leur cause sur les réseaux sociaux. Une somme additionnelle, disent-ils, a été retenue de leur paiement comme frais de retard pour les deux mois de confinement.

Sollicitée, la cellule de communication de Cim Finance assure que ce sont des cas isolés. «Depuis le début de la pandémie à Maurice, Cim Finance a, à plusieurs reprises, repoussé les délais de paiement suivant les extensions successives de la période du confinement. Afin de permettre à nos clients de vivre ces moments difficiles le plus sereinement possible, nous avons aussi donné l'assurance de n'imposer aucune pénalité de retard de paiement à partir du 20 mars jusqu'au 5 juin 2020, à condition que le confinement soit levé le 1er juin. Nous invitons donc ces personnes à prendre contact avec nous le plus rapidement possible pour que nous puissions étudier leur dossier respectif et cibler le problème», explique-t-elle.

Elle invite toutes les personnes ayant rencontré ce problème à se tourner immédiatement vers leurs bureaux pour obtenir des précisions, que ce soit pour les paiements physiques ou par standing order.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.