Cameroun: Dja-et-Lobo - Deux foyers de choléra découverts

Plusieurs cas confirmés d'autres encore en attente de résultats de laboratoire et deux décès enregistrés dans ce département de la région du Sud, la semaine dernière.

C' est au moment où la lutte contre le coronavirus bat son plein, que le choléra choisit de faire sa réapparition. La maladie, que l'on croyait à jamais éradiquée, a fait deux victimes de façon inattendue la semaine dernière dans le département du Dja-et-Lobo. Un premier foyer s'est révélé dans un petit village, situé à une dizaine de kilomètres de Sangmelima. C'est ici à Ngam-Yembong que le couple Akono Nna, de retour d'un voyage, semble-t-il, de la région de l'Ouest, a présenté des symptômes du choléra et a succombé. D'abord, c'est l'épouse qui fait de la diarrhée abondante, des nausées, vomissements et présente des signes de la fatigue. Personne ne pense à la terrible et très contagieuse infection.

Des décoctions locales sont alors utilisées. Malheureusement, la dame meurt. Par la suite, l'époux présente des symptômes identiques et ne pourra être sauvé à l'Hôpital de référence de Sangmelima où il est transporté d'urgence. Pendant que l'on cherche à comprendre, les résultats de laboratoire démontrent qu'il s'agit bien des cas de choléra. Mis en état d'alerte, les autorités sanitaires font la découverte d'un autre foyer. Cette fois-ci, c'est dans un village situé à la limite des districts de santé de Zoétélé et de Meyomessala. Dans ce village six cas sont signalés. Ici, au regard des symptômes présentés, trois cas sont confirmés, les trois autres attendent, encore les résultats d'examens de laboratoire

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.