Soudan: Les ministres des Finances et de la Justice participent à une web-séance du Congrès américain

Khartoum — Le ministre des Finances Dr Ibrahim Al Badawi et et celui de la Justice Dr Nasruddine Abdulbari ont fourni une explication sur la situation au Soudan aux membres des comités du Congrès américain lors d'une session organisée par vidéoconférence du Centre africain au Conseil de l'Atlantique à Washington

Les ministres ont présenté lors de la session organisée le 26 de ce mois un résumé des grands progrès réalisés par le gouvernement de transition depuis son arrivée au pouvoir en septembre 2019.

Dans son intervention, le ministre de la Justice a traité de la réforme juridique et des droits de l'homme, des efforts pour parvenir à la paix et pour démanteler l'ex-régime et de la nécessité de retirer le nom du Soudan de la liste des États qui parrainent le terrorisme tout en signalant à ce que le Soudan a fait à cet égard dans ses efforts pour satisfaire aux conditions juridiques et politiques de retrait de la liste.

Pour sa part, le ministre des Finances s'est concentré sur les réformes et les plans économiques, et il a noté l'impact économique négatif de la présence du Soudan sur la liste des pays qui parrainent le terrorisme et sur le financement des donateurs. Al-Badawi a déclaré que les réformes économiques entreprises par le gouvernement de transition et dans l'intérêt de la stabilité du Soudan sont entravées par la présence du nom du Soudan dans la liste des États qui parrainent le terrorisme.

La session a également entendu les interventions de trois experts sur le Soudan, et les sujets abordés comprenaient les relations entre les civils et les militaires, le retrait du Soudan de la liste du terrorisme américain et le rôle des acteurs régionaux au Soudan.

La session a confirmé l'importance de soutenir le gouvernement de transition.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.