Soudan: L'armée Soudanaise - Les milices éthiopiennes utilisées pour attaquer les terres soudanaises

communiqué de presse

Khartoum — Les forces armées soudanaises ont annoncé que les milices éthiopiennes, avec le soutien de l'armée éthiopienne, répétaient l'attaque des terres et des ressources soudanaises. Le porte-parole des forces armées, général de brigade Dr Amer Mohamed Al-Hassan a déclaré au forum de l'agence de presse soudanaise, SUNA " jeudi soir" que cette agression continue malgré la patience prolongée des forces armées soudanaises pour achever le processus de négociation visant à mettre fin à ces actes hostiles et criminels.

Voici (SUNA), publie le texte de communiqué:

Honorables citoyens

Les milices éthiopiennes, avec le soutien de l'armée éthiopienne, répétaient l'attaque des territoires et des ressources soudanais mais vos forces armées continuent de faire preuve de patience pour achever le processus de négociation visant à mettre fin à ces actes hostiles et criminels.

Nous expliquons ci-après les derniers abus de ces milices sur le territoire soudanais:.

Premièrement: Le 26 mai 2020, une force estimée par une compagnie d'infanterie de l'armée éthiopienne déployée autour du camp de nos forces dans la région d' Allaw à l'intérieur des territoires soudanais ; sur la base de réunions conjointes entre les chefs des armées soudanaise et éthiopienne, il a été convenu de retirer le point d'observation de nos forces dans l'Allaw au sein du camp pour les forces, mais aussi de retirer la compagnie éthiopienne à son camp et les deux forces ont été retirées dans les camps de leurs zones de déploiement.

Deuxièmement: Le 28 mai 2020, un groupe de milices éthiopiennes est arrivé sur la rive est de la rivière Atbara, en face de la région de Birka Norain , leur but était de puiser de l'eau dans la rivière et nos forces se sont heurtées à elles dans la région de Baraka, les empêchant de prendre de l'eau, et ensuite les événements et les affrontements ont eu lieu comme suit: -

A- Un échange de tirs a eu lieu entre les deux parties, qui a blessé un membre de la milice, et les milices se sont retirées vers le camp de l'armée éthiopienne à l'est de Birka Norain, puis sont revenues avec la force de renforcement - un peloton- de l'armée éthiopienne et se sont de nouveau heurtées à nos forces.

B / 8 h 30 le même jour, une force de l'armée éthiopienne est arrivée sur la rive est de la rivière Atbara, estimée à une compagnie d'infanterie et s'est heurtée à nos forces à l'ouest de la rivière, entraînant la mort d'un capitaine et la mort de (6) personnes, dont un officier ayant le grade de premier lieutenant. À la lumière de cela, le site de Birka Norain a été renforcé par des forces appropriées de notre part.

C / Les affrontements se sont poursuivis de manière intermittente pendant la majeure partie de la journée, au cours de laquelle les forces éthiopiennes ont utilisé des mitrailleuses, des fusils de sniper et des canons RBG. En conséquence, 3 citoyens ont été blessés et un enfant a été tué .... À deux heures de l'après-midi, les forces éthiopiennes stationnées dans la rivière ont commencé à se retirer dans son camp, laissant des tireurs d'élite pour sécuriser la rive est de la rivière.

D / À neuf heures du 27 mai 2020, des officiers des forces éthiopiennes sont venus dans la zone de Campo Dali, située à 500 mètres à l'est du camp de Jabal Halawa, avec le maire de la région de Katrarat, accompagné d'un groupe d'agriculteurs de la même région et ont demandé à tenir une réunion avec les forces de Jabal Halawa, le but de la rencontre était de leur permettre de se développer sur les terres soudanaises. La demande de culture a donc été définitivement rejetée en conséquence, le maire de Katrarat a menacé d'entrer par la force des machines et des agriculteurs éthiopiens dans des projets soudanais. .. Par conséquent, les patrouilles ont été activées pour cette zone afin de la surveiller. .. et à huit heures le 28 mai 2020, une patrouille d'arpentage est entrée le même jour avec un peloton d'infanterie pour ces zones. .. La patrouille a été soumise à d'intenses tirs de la part des milices éthiopiennes (environ 250 personnes) ... La patrouille a échangé des coups de feu avec eux, et ils ont subi des pertes importantes, ce qui a blessé un officier de grade de lieutenant et la perte d'un membre de la patrouille d'arpentage.

Fils du Soudan. .. petits-enfants de Taharqa

Les forces armées demandent à Dieu d'avoir pitié de nos héroïques martyrs des forces armées et des civils soudanais dans ces zones et une guérison urgente pour les blessés. .. Le cher sang qui avait coulé restera enflammé jusqu'à la libération de tout le territoire soudanais.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.