Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Mgr Paluku Sikuli s'inquiète de la multiplicité des groupes de pression

L'évêque du diocèse catholique de Butembo-Beni, Monseigneur Paluku Sikuli Melchisedeck, alerte sur l'anarchie que peut créer les groupes dits « de pression » qui pullulent dans cette région.

Selon lui, depuis un certain temps, il s'observe une multiplicité de ces groupes, qui appellent aux manifestations et décrètent des journées « ville morte » pour différentes revendications. Cela risque de créer plus de désordre que d'ordre, a averti Mgr Paluku jeudi 28 mai à Butembo.

« Ces groupes que vous appelez de pression, je ne peux pas dire que c'est ce qu'il faudrait pour gouverner. Mais, ça risque d'amener à l'anarchie. Ils suivent quel code des droits de l'homme ? Quelle conduite politique ? Ils peuvent créer plus de désordre que d'ordre » a alerté le prélat catholique.

Malheureusement, même les députés qui sont issus de ces groupes-là adoptent la même tendance. « Ils se constituent comme des partis politiques à la fin. Si le député a un sens patriotique, il devait dire maintenant avec ce que je vois , peut-être je me faisais marcher en entrant dans un groupe de pression et faire changer les choses à partir du Parlement et non pas continuer à appuyer ce genre de groupe de pression », estime Mgr Paluku.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.