Gabon: Enfin le bout du tunnel pour les 13 étudiants gabonais incarcérés au Sénégal

Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mai 2020, 13 étudiants gabonais vivant au Sénégal ont été interpellés par les forces de police de Dakar pour avoir braver les mesures de préventions liées à la covid-19, notamment le couvre-feu et la limitation des rassemblements de plus de 10 personnes.

Après un séjour en détention, ils ont recouvré leur liberté le mardi 26 mai et sont en bonne santé grâce aux efforts diplomatiques de l'ambassadeur du Gabon près de la république du Sénégal, Michel Régis Onanga M. Ndiaye.

Selon les informations reçues, le problème est parti d'une plainte émanant du voisinage qui a donné l'alerte à la police. La raison n'est tout autre qu'une soirée d'anniversaire prolongée, ne respectant pas les mesures barrières pour limiter la propagation du virus prises par le Sénégal et bien d'autres pays touchés par la pandémie à coronavirus.

Au sortir de leur interpellation, ces étudiants gabonais par la voix de Jacques Delor Mayossa, président de l'Association des Elèves et Etudiants Gabonais au Sénégal (ASSEGS) ont tenu à mettre les choses au clair sur le motif de leur arrestation et des conditions de leur détention, compte tenu de toutes les fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux.

« Nous souhaitons ici dire que, nos compatriotes ont été certes interpellés, mais ils n'ont jamais été torturés, gardés dans des conditions affreuses. Au contraire, ces derniers ont reçu un accompagnent digne et respectueux de leurs droits dès leur interpellation et pendant toute la période qui a suivi. »

Pour ainsi éviter ce genre d'incidents à l'avenir, le président de l'ASEEGS a rappelé à ces compatriotes en termes clairs qu'au nom des relations historiques qui existent entre le Sénégal et le Gabon,il interpelle tous les élèves et étudiants gabonais au Sénégal au strict respect des lois en vigueur dans leur pays d'accueil. " La société étant organisée par des textes de loi, nul ne doit s'y déroger sans risque de s'exposer à la sanction " insiste t-il.

Le président de l'ASSEGS n'a pas manqué de remercier tous les acteurs qui se sont démêlés d'une façon ou d'une autre pour leur porter assistance pendant ces moments. Il s'agit entre autre de Michel Régis Onanga M. Ndiaye, Ambassadeur du Gabon près le Sénégal, Henry Moussavou Président du Conseil des Gabonais au Sénégal ( CGS) et Marlyn Mboumba Niang.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.