Congo-Brazzaville: COVID-19 - L'ITI Congo se joint à la lutte contre la pandémie

Une collecte de textes littéraires et artistiques liés à la pandémie de Covid-19 a été lancée par l'Institut international de théâtre (ITI Congo). Une maniière pour cette institution culturelle de lutter contre ce fléau planétaire.

Face à la pandémie du coronavirus, plusieurs artistes prennent des initiatives servant de riposte à cet ennemi commun. Pour eux, c'est une manière d'écrire, de chanter, de jouer leur partition pour recréer et dessiner un nouveau sourire auquel aspire l'humanité.

C'est dans cette optique que l'ITI Congo, sur l'initiative de son président Yvon Wilfried Lewa-Let Mandah, vient de lancer une collecte des textes qui vont constituer à l'avenir une anthologie. Pour ce faire, chaque auteur est prié de faire parvenir son texte, en prose ou en vers, ne dépassant pas deux pages à l'adresse: iticongobrazza@yahoo.fr. Sont concernés poètes, dramaturges, romanciers, nouvellistes, essayistes, conteurs, slameurs...Tous de nationalité congolaise résidant au Congo ou disséminés à travers la diaspora congolaise dans le monde. L'anthologie éditée et publiée sera adaptée et mise en scène par des professionnels en vue des représentations à Brazzaville, Pointe-Noire et partout ailleurs. Le dernier délai pour la collecte des textes est fixé au 10 juillet 2020 à minuit.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.