Congo-Kinshasa: 30 juin 2020 - Félix Antoine Tshisekedi va-t-il connaître la transfiguration ?

*Le 30 Juin 2020 est un grand jour pour notre NATION, la nation congolaise. C'est le jour où nous commémorons notre reconnaissance par les autres nations du monde comme un peuple responsable et digne de se doter d'un Etat souverain et indépendant, avec ses propres Institutions politiques mobilisées dans la quête du bien-être collectif.

Cette existence et cette responsabilité se célèbrent chaque année, comme pour toute autre nation, en se présentant à la face du monde, non pas avec la mine d'un Etat mendiant, confiné dans la prière pour attendre l'aumône, mais, le torse bombé pour démontrer sa puissance et sa confiance.

Un jour comme celui-là, n'importe quelle nation déploie ses "biceps" pour tutoyer les "grands" et effrayer les autres qui sont toujours tentés par des velléités expansionnistes, dans l'élan naturel de la lutte pour la survie.

Un jour comme celui-là, la première de toutes les Institutions qui fondent l'existence de chaque Etat, se présente, aux siens et au monde, comme le garant de cette existence et de l'intégrité de la nation. Le Chef de l'Etat, parce que c'est de lui qu'il s'agit, troque sa bonhomie civile contre le regard effrayant du soldat sur le champ de bataille.

Il préside la parade militaire face à un arsenal d'armes qui fassent effacer de la tête de l'étranger, le moindre désir "d'essayer".

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ne l'a pas fait, l'année dernière, en 2019. Je ne dis pas que c'est pour cela que tous les voisins, comme des charognards, se sont rués à nos frontières pour nous couper en morceaux. Par contre, en n'organisant pas cette célébration exceptionnelle, au cours même de la première année de sa prise de pouvoir de Commandant suprême des Forces Armées et de la Police Nationale, je crains que cette onction ait manqué à son action.

Plaise à Dieu que ce 30 juin, malgré la Covid-19, les morts en cascade, les rétro- commissions et les procès de détournements des deniers publics, le Président de la République connaisse cette "transfiguration" en recevant les honneurs et l'allégeance de nos vaillantes troupes "à ses ordres".

Nous autres, restons confinés.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.