Congo-Kinshasa: Hommage de Jean-Marie Ntantu-Mey au Professeur Mumbal'Ikie

document

Décédé le vendredi 15 mai dernier, à la suite d'une courte maladie, c'est aujourd'hui donc que sera inhumé le corps du Professeur et Député National Mumbal'Ikie Namupot Mas. Son pèlerinage sur la terre des hommes aura été marqué par la production de ses œuvres littéraires et ses apports dans le théâtre congolais et dans l'épanouissement de l'Université de Bulungu dans la province du Kwilu. Originaire de cette région, l'artiste-écrivain aura vécu en sympathie avec ses proches et la communauté Kwiloise. Face à cela, l'Honorable Jean-Marie Ntantu-Mey, un de ses proches amis, lui a rendu un vibrant hommage et qui est repris ci-dessous.

MON CHER AMI, FRERE ET CONFRERE ABDON MUMBAL'IKIE NAMUPOT MAS

Je t'ai connu à partir de 1974 (il y a de cela 46 ans !), à la bouillante époque de l'ISP/Kikwit où la très bonne gouvernance du Révérend Père Stienon nous avait aidés à bien organiser notre vie d'étudiant révolutionnaire et visionnaire de la culture ; avant que son successeur ne vint créer le désastre qui m'obligea à quitter l'ISP/Kikwit plus tôt que prévu (au regret de Mr l'Abbé KIMONI IYAY, de la Révérende Sœur TSANGU MAKUMBA et du Prof. MUNGIMUR OPALIAM LAPWOM), pour l'IPN (actuelle UPN) où nous nous retrouvâmes encore ensemble, Edi ANGULU, Christine NVONDO, Serge SONGI-SONGI et moi. Pendant que toi, tu étais parti faire ta licence à l'Institut Supérieur Pédagogique de Kananga.

A l'ISP/Kikwit, nous formions à 5 un groupe de quartier latin qui créait de la détente et de la gaieté partout où nous nous trouvions. Quelques fois, Edi ANGULU et SONGI-SONGI Serge associaient André Kimbuta (le mathématicien) à notre groupe.

C'était la belle vie, sans aucune frontière sociale ou ethnique ; moi, je m'amusais parfois à te dire qu'avec ton nom de MUMBAL, tu étais plus proche des Mbal que des Yans. Et on riait à gorge déployée.

Christine, Edi, toi et moi avons fini par devenir des confrères artistes-écrivains ; chacun dans son style. Nous sommes ainsi entrés dans le panthéon des immortels. Tu n'es donc pas mort, MUMBAL'IKIE.

Pour honorer ta valeur d'intellectuel Kwilois, d'homme de culture et d'écrivain de renommé nationale et internationale, la Dynamique de la Société Civile pour le Renouveau en esprit Intégral du Kwilu t'a décerné un diplôme d'Excellence, le 17 décembre 2017, au cours d'une messe présidée, ici à Kinshasa, par Son Excellence Mgr Timothée BODIKA MANSIYAY, Evêque de Kikwit : comme cela était fait pour les Profs. Isidore NDAYWEL E'NZIEM, Georges NGAL MBWIL A'MPANG, Edi ANGULU MABENGI, Prof. Dr Jean-Jacques MUYEMBE TAMFUM, Norbert MOBYEM MIKANZA et tant d'autres.

Ton diplôme t'a été remis en mains propres à Kikwit, le samedi 9 juin 2018, la veille de la messe d'au revoir à Mgr Edouard MUNUNU KASIALA. Grâce à toi, beaucoup d'enseignants et d'étudiants de l'ISP/Kikwit avaient pris part à la conférence-débat animée par MBUTA MBUSU NGAMANI Dosithée Hadelein et moi-même.

Et cela, bien que certains esprits perfides aient tout fait pour qu'elle ne se tienne pas alors que l'un des thèmes était éloquent : "L'entente et l'unité comme facteur indispensable pour le Développement de la province du Kwilu".

Tu es de ceux qui ont adhéré à la philosophie de notre groupe de la Société Civile : "Chacun pour tous, Dieu pour tous et tous pour tous. Personne ne dispose de tout ni ne manque de tout. On a toujours besoin de l'autre. Un esprit complémentaire et non de suffisance".

Une photo souvenir fait à ce jour-là, toi, ton épouse, la notabilité de Kikwit et notre délégation (dont KANDOLO KIKALA Sylvain faisant partie) reste gardée pour la postérité, au Centre Culturel Congolais Kiese-Mey de Saint Moulin (à Lemba, réf : Collège Saint Théophile).

Intellectuel et homme de culture sans frontières que tu étais, nous nous sommes retrouvés avec NVONDO Christine et KATENDE KATSH M'BIKA ici à Kinshasa, au home ASSANEF, le 22 août 2019 pour rendre hommage à notre confrère écrivain Théo-Omer NGOY LUKANGU que tu viens de rejoindre depuis le vendredi 15 mai dans le monde des immortels où Edi ANGULU vous a précédés.

Oui, Abdon MUMBAL'IKE MAMIPOT MAS, tu n'es pas mort, tu es dans la chambre à côté. La fin de ton activité sur cette terre des mortels est une grosse perte pour l'ISP/Kikwit où tu étais Professeur Ordinaire, pour le territoire de Bulungu, le Kwilu, tout le grand Bandundu et tout le pays.

Ton combat pour l'expansion et le rayonnement de l'Université de Bulungu ne restera pas vain. Car tu nous as quitté l'arme à la main.

Au nom des écrivains, des anciens de l'ISP/Kikwit et de tous ceux qui t'ont connu et ont reconnu tes mérites, je te rends un grand homme.

Que ton âme repose en paix !

Kinshasa, le 20 mai 2020

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.