Tunisie: Prochainement un texte de loi imposant le port du masque sanitaire dans l'espace public

Le ministre de la Santé Abdelatif Mekki a annoncé, jeudi, qu'un texte de loi imposant le port du masque sanitaire dans l'espace public en prévention contre le Coronavirus et sanctionnant les contrevenants sera prochainement publié, appelant les citoyens à se conformer aux consignes du ministère de la Santé et au respect de la distanciation sociale.

Lors d'un point de presse tenu, jeudi au siège du ministère de la Santé portant sur les derniers développements liés à la situation épidémiologique, Mekki a indiqué que la Tunisie n'a pas encore surmonté la pandémie puisque 17 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés le 27 mai 2020 sans oublier le risque d'importation du virus pouvant entraîner une deuxième vague de contamination si les mesures préventives nécessaires ne sont pas respectées.

Il a souligné à cet égard, que les mesures de prévention prises au niveau des frontières et des aéroports se sont avérées jusqu'à présent efficaces (confinement, test de diagnostic).

Le ministre a encore indiqué que le processus de prévention aux frontières doit s'accompagner d'un processus interne dont le succès dépend du degré de conscience des citoyens du danger encore présent, surtout que 75% des Tunisiens ont repris le travail, soulignant la nécessité de se conformer aux consignes sanitaires et d'adhérer aux bonnes pratiques, mettant en garde contre « un laxisme qui pourrait ouvrir la voie à une deuxième vague de contamination ».

Pour sa part, la présidente de l'Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya, a indiqué que les services du ministère ont constaté que les citoyens se soucient peu des mesures de prévention recommandées par le ministère en cette période de confinement ciblé, notant le rassemblement d'un grand nombre de personnes ne portant pas de masques sanitaires dans plusieurs endroits de la capitale.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.