Madagascar: Fjkm Merimanjaka - Le problème au statu quo

Cela fait déjà au moins trois dimanches successifs qu'il n'y avait pas eu de culte à l'église Fjkm Merimanjaka à cause du conflit en interne entre les fidèles.

Ces derniers sont divisés entre le maintien au poste du pasteur Rafanomezantsoa Pascal et son remplacement par un autre. Des gens ont bloqué l'entrée de l'église pour que le nouveau désigné ne puisse accéder et prendre son poste. Dimanche dernier, ils ont brandi des banderoles, et face à cette ambiance délétère, le nouveau pasteur était rentré bredouille. Sur place, le rendez-vous dominical est devenu un spectacle plein de surprises, tellement le problème est resté au statu quo.

Le synode insiste sur la prise de fonctions de celui qu'il a désigné. Une bonne partie des fidèles contestent la décision qu'ils trouvent unilatérale et ne respectant pas le statut de l'église. « L'actuel pasteur a été juste dans tout ce qu'il a entrepris. Il est injuste de désigner un autre à sa place, il ne faut pas forcer la situation », selon ceux qui campent sur leur position et sollicitent la prise de responsabilité du bureau central pour mettre fin à ce litige. Ces derniers temps, des rumeurs ont circulé comme quoi l'autre partie (ceux pour le remplacement) a saisi les autorités compétentes. Bien que cette nouvelle reste infondée, elle a attisé encore plus les tensions puisque cette information a été interprétée de trafic d'influence. « Nous devons laver nos linges sales sans l'ingérence de qui que ce soit.

Au final, c'est l'esprit même de l'église qui sera bafoué. Une indignation pour les protagonistes et tous les responsables », avancent-t-on. Qu'est ce qui va se passer dimanche prochain ? Ce litige devient un épisode riche en surprises. Il mérite d'être dénoué le plus tôt possible pour l'intérêt des fidèles et la dignité de l'église.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.