Madagascar: Musique - « Morning jazz » rempile encore et encore

L'ambiance et la convivialité étaient au rendez-vous durant les précédentes éditions du « Morning Jazz ».

Poursuivre malgré tout. Le « Morning jazz » du Point d'Exclamation à Analakely reste la seule scène ouverte de la capitale actuellement. Pour cette semaine, ce samedi et le lundi de Pentecôte sont réservés pour cet événement à partir de 8 h. « Il s'agit de brunch, avant tout, qu'on va animer au son du jazz mais pas un concert, ni un spectacle », tiennent à souligner les organisateurs. Depuis trois week-ends, le rendez-vous a toujours été respecté. « Il est temps de bouger, tout en respectant strictement les consignes de sécurité sanitaire », ajoute-t-on au niveau de l'organisation. Face aux extrêmes difficultés endurées par le milieu de l'événementiel actuellement, toute initiative est bonne à soutenir.

Il faut aussi savoir que le Point d'Exclamation est maintenant reconnu comme une scène très ouverte et prête à pousser les jeunes talents. Le rock tananarivien y a presque élu domicile, plusieurs "bands" y sont déjà montés, des plus novices aux plus capés. Les découvertes et la musique du monde y ont aussi pignon sur rue. « Cependant, la formule spectacle ou concert n'est pas encore possible », déplorent les organisateurs. Au niveau musical, la scène est ouverte à tous ceux et celles qui veulent s'épancher sur un instrument ou au micro après s'être minutieusement désinfecté les mains. Sinon, une formation composée de jeunes professionnels anime tandis que les convives profitent de la carte.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.