Madagascar: Enseignants-Etudiants - Les activités en ligne favorisées

Les étudiants des universités et instituts espèrent qu'il n'y aura pas d'année blanche.

Les cours en salles sont suspendus, en raison des restrictions pour contenir la propagation du coronavirus. Des établissements supérieurs cherchent des moyens pour que les enseignants et les étudiants puissent rester en contact permanent. L'École de management et d'innovation technologique (EMIT) et l'École nationale d'informatique (ENI) de Fianarantsoa exploitent désormais les nouvelles technologies de communication afin de poursuivre les cours.

« On ne peut pas parler de plateforme de cours à distance, il s'agit surtout du déploiement des nouvelles technologies en favorisant les échanges en ligne. Des enseignants préparent des cours en powerpoint, les partagent sur Facebook. Des étudiants en stage, envoient à leurs professeurs leur rapport à travers des vidéos en exploitant le même système, ce qui permettra aux enseignants de faire l'évaluation de leurs étudiants », précise Rivo Rakotozafy, enseignant à l'Université de Fianarantsoa. Pour répondre à la massification de l'enseignement supérieur à l'ère numérique, un projet de créer une plateforme de formation à distance est en cours d'étude.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.