Burkina Faso: Promesse de Roch Marc Christian Kaboré - Les premiers étudiants reçoivent leurs ordinateurs

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation a organisé, le jeudi 28 mai 2020, à Ouagadougou, une cérémonie de remise officielle du premier ordinateur du programme présidentiel « un étudiant-un ordinateur ».

Environ 15 000 ordinateurs seront mis à la disposition des étudiants de niveau licence pour l'année 2020-2021.

C'est l'information donnée par le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Alkassoum Maïga, lors d'une cérémonie de remise officielle du premier ordinateur du programme présidentiel « un étudiant-un ordinateur », organisée par son département, le jeudi 28 mai 2020 à Ouagadougou. Ainsi, 14 ordinateurs ont été remis à des étudiants, déjà inscrits audit programme.

Pour le ministre Maïga, l'objectif de ce plan est d'améliorer la qualité des enseignements et des apprentissages au pays des Hommes intègres. Il a indiqué que son département ne peut pas rester en marge de la révolution du numérique.

« L'accès à un ordinateur et à la connectivité facilite la recherche des connaissances. Il aide également l'instruction à distance », a déclaré M. Maïga.

Celui-ci a fait savoir que pour bénéficier de cette offre, il faut être un étudiant de niveau licence et être visible sur la plateforme Campusfaso. Il a laissé entendre, qu'un étudiant n'a droit qu'à un seul ordinateur.

Le ministre en charge de l'enseignement supérieur, Alkassoum Maïga :

« Un étudiant a droit un seul ordinateur ».

A l'écouter, les universitaires du privé ne bénéficieront pas de ce programme. Car, a-t-il dit, ces derniers ne sont pas inscrits sur la plateforme. « Nous allons faire un recensement des étudiants vulnérables dans les universités privées.

Et un millier d'ordinateurs sera réservé pour les universités privées », a expliqué le patron de l'Enseignement supérieur.

Selon le président de l'université Joseph-Ki-Zerbo, Rabiou Cissé, ce programme constitue un levier pour la formation des apprenants. De son avis, c'est une initiative à saluer. Il a invité les étudiants à faire bon usage des ordinateurs portables.

Une initiative saluée par les étudiants

Le représentant des étudiants à la cérémonie, Antoine Toé, a souligné que cette opportunité vient favoriser l'accès aux cours en ligne, les recherches d'informations. Il a, au nom de ses camarades, remercié le gouvernement pour son accompagnement.

Selon Rahim Samdwidi, un des bénéficiaires d'ordinateur portable, c'est un plaisir de recevoir cet outil de travail.

« Je remercie le Président du Faso pour avoir tenu sa promesse. Nous lui demandons de continuer dans cette lancée pour permettre à tous les étudiants du Burkina Faso d'avoir un ordinateur. Cela nous permettra de réduire les déplacements vers les cybers café », s'est-il réjoui.

(Collaborateur)

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.