Burkina Faso: Lutte contre la COVID-19 - Endeavour mining débourse 880 millions F CFA

Après réception du bon de commande, le ministre de la Santé, Claudine Lougué a traduit la reconnaissance du gouvernement à la société minière.

Le groupe minier Endeavour mining a remis, le jeudi 28 mai 2020 à Ouagadougou, un bon de commande de 880 millions F CFA au ministère de la Santé. Cet appui en équipement et matériel concerne trois axes dans les secteurs de la santé et de l'enseignement.

Face à la pandémie de la COVID-19, la société minière Endeavour mining soutient le gouvernement dans ses efforts à travers trois axes. Le premier est un soutien en équipement d'une valeur de 750 millions F CFA au profit des partenaires et structures sanitaires des zones impactées par les mines de la société dans la riposte à la pandémie et les maladies de comorbidité de la COVID-19.

Le deuxième axe concerne le renforcement de la résilience économique des parties prenantes locales aux impacts économiques de la COVID-19. Il est mis en œuvre à travers un appui financier aux organismes de micro-crédits afin de soutenir les personnes vulnérables, issues des communautés voisines des sites miniers, d'une valeur de 70 millions F CFA. Le dernier axe vise à faciliter l'accès à l'enseignement à distance pour les élèves et étudiants d'un coût de 60 millions F CFA.

La remise de ces appuis, d'un montant global de 880 millions F CFA, a eu lieu le jeudi 28 mai 2020. Le ministre de la Santé, Claudine Lougué, a traduit la reconnaissance du gouvernement à Endeavour mining pour ce geste qui va permettre à son département de faire des pas géants dans la lutte contre la pandémie. A l'écouter, la société minière a toujours été un partenaire du pays des Hommes intègres à travers divers investissements.

« Quand vous avez une société minière comme Endeavour mining qui assure sa responsabilité sociale d'entreprise, nous ne pouvons qu'être heureux. Son appui va dans trois secteurs et avec l'insuffisance d'équipements de nos centres de santé, elle vient apporter une solution », a renchéri son collègue de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Pr Alkassoum Maïga. Pour lui, l'appui aux personnes vulnérables des zones impactées par la mine va leur permettre d'avoir de l'espoir et de se reconstruire.

10 tonnes d'or en 2019

Le directeur pays de Endeavoiur mining, Adama Soro : « A travers ce don de matériel, Endeavour mining, traduit sa solidarité au peuple burkinabè ».

Pour ce qui est de l'enseignement supérieur, il a soutenu qu'il est le moteur du développement. « Nous avons l'expérience amère d'être restés à la maison pendant le confinement. Si nous avions l'enseignement à distance, il n'y aurait pas eu de rupture mais une continuité totale. La société a compris cela en appuyant l'Université catholique de l'Afrique de l'Ouest, le collège de la Salles et l'université de Ouahigouya pour un enseignement à distance », a fait savoir Pr Maïga.

Selon le directeur pays de Endeavour mining au Burkina Faso, Adama Soro, son groupe a compris l'importance d'appuyer le gouvernement, partant tout le peuple burkinabè dans sa lutte contre la COVID-19. « La définition de ces dons s'est faite en étroite collaboration avec les structures de santé bénéficiaires en fonction de leurs besoins en matière de riposte à la COVID-19, mais aussi en termes de matériel qui pourra servir après la crise sanitaire », a précisé Adama Soro.

Le ministre Maïga a demandé à Endeavour mining de mobiliser d'autres entreprises autour d'elle parce que « quand on produit de la richesse, on doit faire en sorte que l'économie locale se porte bien et la construction de l'intelligence soit garantie ».

Endeavour mining est un producteur d'or africain de premier rang présent en Afrique de l'Ouest, notamment au Burkina Faso, au Mali et en Côte d'Ivoire. Au pays des Hommes intègres, le groupe détient les mines de Houndé dans le Tuy et de Karma dans le Yatenga. Il emploie près de 2000 collaborateurs directs dont 95% sont Burkinabè. En 2019, il a produit environ 10 tonnes d'or.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.