Cameroun: Rentrée des classes fixée au 1er juin - La Fondation Ketchanga, partenaire de certains lycées du Ndé

Ce jeudi 28 mai 2020, la Fondation Ketchanga encourage 4 lycées du département du Ndé - région de l'ouest au Cameroun, qui s'apprêtent à reprendre les classes après près de 2 mois de confinement.

"Nous encourageons les établissements scolaires qui forment les dirigeants de demain. Notre mission se résume à leur porter notre attention. C'est un partenariat qui commence. Ce partenariat s'inscrit dans la durée", tel est le message de son fondateur, Hon. Célestin Ketchanga.

La Fondation Ketchanga touche à l'essentiel. C'est là où elle s'engage à maintenir le curseur. Il s'agit de faire de l'éducation des futurs cadres du pays, l'une de ses priorités.

L'organisation caritative augmente ainsi une ccorde à son arc. Elle se positionne également comme partenaire privé du gouvernement.Ce gouvernement qui maintien la rentrée pour le 1er juin, malgré la contestation de nombre de mouvements syndicaux des enseignants.

Dans cette mouvance, le sénateur, Célestin Ketchanga, répond aux établissements de l'enseignement secondaire qui ont fait la demande d'accompagnement.Il s'agit des lycées techniques de Bangangté, de Banekane, de Bamena et du Lycée classique de Bangangté.

C'est la réponse du berger à la bergère. La réaction n'a pas attendu. Après moins de 48 heures de demande formulée, ces établissements reçoivent ce 27 mai 2020, des kits de protection contre la Covid-19.

Ces kits sont constitués de bonbonnes-fontaine de 60 litres, des masques de protection réutilisables, des flacons de solution hydro alcoolique de 500 ml, du savon à cube de 400 grammes l'unité.

Ces kits permettront à ces lycées de faire face à la pandémie du coronavirus et ainsi boucler l'année scolaire 2019-2020 en toute sérénité.

Au cours de la même journée, la Fondation Ketchanga remet un kit de protection contre la Covid-19 aux Cliniques universitaires des Montagnes (CuM).

L'idée est également de doter à cette institution, encadrant des étudiants de médecine en formation, de se protéger et protéger les malades avec qui ils sont en contacts. "La rentrée du 1er juin les concerne aussi", explique un cadre des CuM.

Le cas Lycée technique de Banekane

C'est inquiétant. Le problème des infrastructures et des commodités de base, s'y posent avec acuité. Des clichés le démontrent à suffisance. La descente de la Fondation Ketchanga permet de les toucher du doigt. Le bureau du proviseur et la salle pratique d'informatique partagent le même espace.

Les travaux de construction du bâtiment devant servir de bloc administratif, sont aux arrêts. La mise hors d'eau attend le financement.

A ce souci, s'ajoute le manque d'eau dans l'enceinte du Lycée. Les responsables dudit Lycée ne savent plus à quel saint se vouer. Ils en appellent d'ailleurs à la manifestation des partenaires au développement.

Les responsables du Lycée de Banekane ne manquent pas de sublimer l'action et le rôle permanent qu'a joué le Pr Chispin Pettang, qui est par ailleurs le promoteur dudit Lycée.

Ils témoignent qu'il a y construit 3 salles de classe, participe de manière constante au paiement des Vacataires, et finance depuis plusieurs années les cours de remise à niveau pour les candidats aux examens officiels.

Tout comme le Lycée technique de Banekane, nombre de lycées du département sont logés dans la même enseigne. Et là, la Fondation Ketchanga dit avoir pris bonne note.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.