Sénégal: Reprise des opérations habituelles des services des transports à partir de 2 juin

Les activités de mutation, d'immatriculation et de contrôle technique des véhicules automobiles, d'enrôlement pour le permis de conduire ainsi que toutes les opérations habituelles des services des transports routiers reprendront, à partir du mardi 02 juin, informe un communiqué du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Ce redémarrage des activités se fera dans le respect strict du plan de mesures validé par le ministre et surtout en tenant compte des mesures sécuritaires et sanitaires dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, précise la note parvenue à notre rédaction.

En plus de la fermeture des transports routiers, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 l'Etat du Sénégal avait pris d'autres mesures parmi lesquelles la fermeture des gares routières interurbaines, la limitation du nombre de passagers et la suspension des activités commerciales dans lesdites gares.

L'embarquement des passagers dans les bus, minibus, et autocars se faisait dans le respect des places assises en tenant compte d'une distance d'au moins un mètre entre chaque passager.

Le nombre de passagers à bord des taxis urbains et véhicules particuliers était limité à trois places au lieu des cinq, tandis que les opérateurs du transport étaient obligés d'assurer la désinfection au moins une fois la journée des véhicules.

Ces mesures ont été annoncées au premier jour de l'état d'urgence décrété par le chef de l'Etat, Macky Sall pour combattre la propagation du coronavirus.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.