Cote d'Ivoire: Rigo Gervais - « Le football doit reprendre »

interview

Quel est votre avis sur la question de la reprise ou non du championnat ?

Moi, j'opte pour la reprise parce que quand vous faites un tour dans les lieux publics comme les marchés, ça grouille de monde. Il faut accepter de vivre avec cette maladie.

Nous les sportifs sommes les grands perdants parce que nous avons tout arrêté. Nous tirons le diable par la queue, on vit par rapport à nos réserves qui s'épuisent.

Je suis donc pour une reprise avec des mesures d'accompagnement comme jouer devant des gradins vides. Il ne reste que six journées et en trois semaines, cela peut se faire.

Au niveau de la Ligue 2 et de la D3, les gens ne vont pas assez au terrain, c'est donc jouable en prenant des mesures. On doit finir ce championnat et se projeter sur la prochaine saison.

La Fif a des engagements avec ses partenaires surtout en première division où elle a déjà payé les subventions. L'école et les marchés ont repris et je pense que le football doit également reprendre.

Pensez-vous qu'arrêter le championnat pénaliserait des clubs comme l'ont indiqué certains dirigeants ?

Ce sera effectivement pénalisant parce qu'il y a des clubs qui sont encore mal positionnés et qui espéraient sortir de la zone rouge.

On ne sait pour le moment quelle sera la formule pour déterminer le classement en cas d'arrêt définitif.

Mais les grands perdants, ce sont les joueurs. Nous qui avons notre club en division régionale, nous rêvons de la montée en D3 pour bénéficier de la subvention l'année prochaine. Ceux qui militent pour qu'on arrête doivent savoir que cela n'arrange pas la majorité des acteurs.

Le titre de champion sera-t-il mérité pour une équipe comme le Racing en cas d'arrêt du championnat ?

Au football, il y a deux temps: les moments forts et les moments faibles. Ils ont mené le championnat à leur moment fort et le championnat a connu une cassure. Il faut avoir les ressources nécessaires pour terminer surtout que le travail est presque achevé.

Quand je pense au Racing, je pense également au Stella qui est leader de sa poule en 2e division. Ces équipes doivent pouvoir préparer leurs athlètes pour la reprise et terminer le travail. Le Racing a des jeunes et une homogénéité.

Il peut gagner le championnat et il le mériterait sur l'ensemble de la saison. On les voyait venir déjà l'année dernière.

Cette saison, ils ont gagné en expérience et ont gardé l'ossature de leur équipe et renforcé les secteurs faibles. Ils ont le même encadrement, tout cela a créé une osmose.

Même s'ils reprennent, ils pourront toujours tenir cette cadence parce qu'ils ont un groupe jeune et dynamique qui a envie de prouver.

S'arrêter là enlèverait même un peu de charme à leur sacre, je pense. Il faut qu'ils acceptent de reprendre pour montrer à tout le monde qu'ils méritent leur titre.

Quel est votre avis sur la question des salaires des joueurs par rapport à cette période de crise ?

Il faut reconnaître que les joueurs vivent dans une certaine précarité. Le Smig n'est pas respecté dans beaucoup de clubs. Il y en a qui payent difficilement les salaires de leurs joueurs.

Les joueurs vivent beaucoup de primes de matchs qui n'existent pas aujourd'hui parce qu'il n'y a plus de compétitions.

Venir couper ce petit salaire qu'ils ont est très dur, alors que leurs dépenses fixes demeurent inchangées.

Au lieu de refondre les salaires de moitié, j'aurais souhaité qu'ils perçoivent les ¾. En Europe, c'est possible de réduire les salaires de moitié parce qu'ils sont élevés.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.