Ile Maurice: Kugan Parapen - «Fodé pa laiss la bank azir kouma père noël»

Pour Kugan Parapen, les Rs 60 milliards versées par la Banque Centrale permet à l'Etat d'offrir «un jackpot au secteur privé». Il intervenait lors d'une visio-conférence de presse du Rezistans ek Alternativ ce vendredi 29 mai 2020.

Kugan Parapen est catégorique. Selon lui, c'est le secteur privé qui dicte les décisions du gouvernement et rappelle que c'est l'argent public qui est en jeu. «Fodé pa letat vin konplis. Fodé pa laiss la bank azir kouma père noël. Zot ena le choix». Kugan Parapen n'est pas contre apporter une aide aux opérateurs touristiques ou manufacturiers durement touchés par la crise de la Covid-19 mais il recommande de procéder à un investissement correcte. «On n'oublie pas qu'environ 50% des investissements dans la Maubank sont partis dans l'eau. Il ne faut pas laisser des canards boiteux utiliser la pandémie comme un cheval de Troie uniquement dans le but d'éviter la taxe» a-t-il rajouté.

David Sauvage est intervenu pour mettre l'accent sur les impacts non seulement économiques mais également sociaux et écologiques. Par la suite, il a aussi abordé le sujet des aides accordées aux différents opérateurs post-Covid-19. «Nou bzin koné dan ki kondision fonds piblik pou servi pou enn konpani privé. Est-ce que cela permettra de rembourser la dette sociale ou écologique? Est-ce la compagnie à qui l'aide est accordée acceptera de changer sa façon pour réduire son empreinte écologique?»

Les membres de Rezistans ek Alternativ lancent un appel aux Mauriciens de ne pas se laisser faire et de rester vigilants face aux récentes décisions prises par les autorités. Soulignons que ce sont les provisions du Covid-19 Bill qui ont permis le transfert de Rs 60 milliards des réserves de la Banque de Maurice.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.