Ile Maurice: La Chambre des Métiers et de l'Artisanat lance son site web

Le site web de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CDMA) a été lancé ce vendredi 29 mai. Son président, François Mark, fait le point sur cette organisation et parle de l'apport de ce site.

Vous êtes le président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CDMA). Combien de membres êtes-vous ?

Le comité de direction est composé de 11 membres. Nous avons à ce jour une cinquantaine de membres associés, principalement des femmes, réunies au sein de l'association Femmes de l'espérance.

Quels différents métiers regroupez-vous ?

À ce stade, nous avons une quinzaine de métiers et de l'artisanat avec nous. Cela va de la pâtisserie à la vannerie et à la maroquinerie etc. et nous comptons en regrouper le plus grand nombre.

A quoi sert une telle institution ?

La CDMA a pour mission de valoriser les métiers et les artisans, les représenter, promouvoir et défendre les intérêts généraux de ceux qui exercent leurs métiers respectifs, ainsi que l'épanouissement de l'artisanat mauricien. La CDMA est également active dans la facilitation, la promotion et le développement des métiers et des entreprises dans les secteurs identifiés. La CDMA a été fondée par un groupe d'entrepreneurs et de professionnels opérant dans divers services, métiers et entreprises parmi lesquels la technologie informatique, la fabrication, la production alimentaire et les secteurs connexes. En tant qu'entrepreneurs, la CDMA nous permet de mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés nos membres et de mieux comprendre le secteur lui-même. Et vu la situation inhabituelle créée par la pandémie du nouveau coronavirus, nous accordons une attention prioritaire à l'utilisation des technologies nouvelles pour la formation, pour booster la productivité, les ventes, le marketing et le professionnalisme.

Vous allez lancer le site de cette organisation Vendredi ? A quoi servira cette plateforme en ligne consultable sur https://www.cdmmaurice.com/ ?

Elle servira à vulgariser les formations sur l'utilisation des nouveaux outils de la technologie pour le marketing, le développement de la production et des services. Elle rendra visibles et accessibles nos membres et leurs produits et services à travers un portail destiné à cet effet. Les membres pourront s'inscrire à notre newsletter pour obtenir des mises à jour sur les opportunités à venir.

MI.J FHJH?µHNKK5K

Nous lancerons des formations en ligne, recruterons d'autres membres. Tout comme nous établirons des partenariats stratégiques avec des institutions locales et internationales et nous opérerons la plateforme en ligne pour le marketing et la vente des produits et des services de nos membres.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.