Cameroun: Incendie d'hier à la prison centrale de Douala - Des détenus ont voulu en profiter pour s'évader

Un incendie de grande ampleur a été déclaré ce jeudi 28 mai 2020, à la prison centrale de New-Bell à Douala la capitale économique du Cameroun.

Selon le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, certains détenus ont voulu profiter de la confusion qui régnait , pour profiter de s'évader.

Selon le patron de la région du Littoral, ces derniers sont montés sur le mur, et ont été tentés de sauter la clôture de la prison, pour gagner le large.

Le gouverneur indique que c'est fort de cette éventualité, qu'une ceinture de sécurité a été constituée tout autour de la prison, pour prévenir toute tentative d'évasion, avec tout ce que cela comporte comme risques de fractures graves.

Pour ce qui est du bilan, après avoir indiqué que l'incendie s'est déclenché dans les dortoirs de la prison centrale de New-Bell, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a parlé de trois brûlés graves évacués vers les hôpitaux de la ville, et de deux blessés placés en observation dans les ambulances de secours.

Des sources indépendants parlent cependant d'une dizaine de blessés, dont quelques sapeurs pompiers, lesquels ont finalement maîtrisé les voraces et gloutonnes flammes signalées à la prison centrale de New-Bell à Douala.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.