Cote d'Ivoire: Point de presse COVID-19 - 600 millions de FCFA déjà décaissés pour le secteur informel

Le point de presse quotidien sur la Covid-19 qui a eu lieu hier au ministère de la Sécurité et de la Protection civile avait comme invité principal Herman Nikoué, administrateur adjoint de l'agence Emploi jeunes et secrétaire exécutif du fonds d'appui au secteur informel (Fasi), au ministère de la promotion de la jeunesse et de l'emploi jeunes.

C'était l'occasion pour lui d'évoquer les dispositions mises en place par l'Etat pour soutenir les acteurs du secteur informel impactés par la pandémie du coronavirus. Ce sont au total 100 milliards de FCFA que l'Etat compte injecter dans cette opération dont 10 milliards de FCFA pour la phase transitoire. Selon Herman Nikoué, 600 millions de FCFA sont mis à la disposition de 2279 bénéficiaires issus de quatre secteurs d'activités qui ont déjà vu leurs dossiers validés.

Il a également rappelé les critères d'éligibilité au Fasi. Il faut être une unité de production informelle, avoir subi une baisse d'activité de revenu ou un arrêt total d'activité ou disposé de justificatifs prouvant l'existence de l'activité avant la pandémie. Le requérant doit également indiquer la situation géographique de l'activité en question, avoir un numéro de contact et un mobile money. Il doit disposer d'une pièce d'identité valable, s'engager à maintenir ou à développer son activité, s'engager à maintenir ses emplois et être inscrit à la couverture maladie universelle.

La première phase qui s'étale du 15 mai au 15 juin et concerne un certain nombre de secteurs d'activités prioritaire. Il s'agit du secteur du commerce de l'artisanat, du transport et celui de la restauration. « Mais ce qu'il faut retenir, c'est que dans la phase de déploiement du Fasi, tous les secteurs d'activité qu'on retrouve dans l'informel sont éligibles », a précisé le secrétaire exécutif du Fasi. Pour bénéficier il faut de ce fonds il faut d'abord s'inscrire sur le site du Fasi ou en remplissant des formulaires dans les agences régionales de l'agence emploi jeunes, dans les guichets emplois ou dans les démembrements des structures sectoriels partenaires.

Pour cette phase transitoire le Fasi accorde aux bénéficiaires des subventions de 200 à 300 milles FCFA maximum. Celles-ci sont payées par Mobile money. « Le Fasi a pour vocation de couvrir tout le territoire national. Tout acteur du secteur informel, quelle que soit son implantation sur le territoire peut bénéficier du Fasi », a-t-il rappelé.

Intervenant pour faire le point sanitaire le docteur Edith Kouassi a quant à elle indiqué que le bilan continue de s'alourdir et l'évolution de la pandémie reste inchangée et marquée par une augmentation constante du nombre de personnes infectées. « Le taux de positivité qui oscille en dents de scie entre en 6 et 11% connait des pics de 17 et 18% ces derniers jours. Cette situation invite à la prudence car le virus est toujours présent dans notre pays », a-t-elle ajouté.

Enfin au plan sécuritaire, le porte-parole de la police nationale, le Commissaire Bleu Charlemagne est intervenu sur les mesures concernant les maquis, les bars, restaurants, les boites de nuit, les cinémas et salle de spectacle. Il a tenu à rappeler que les allègements intervenus suite au 3e et 4e conseil national de sécurité, portant réouverture des maquis et restaurants, aussi salutaire soient-ils ne sauraient en aucune façon induire à l'inobservation des mesures sécuritaires et sanitaires en vigueur dans les dites structures.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.