Cameroun: Charlotte Dipanda doit-elle demander pardon au chef de l'Etat camerounais

Dans une vidéo publiée par notre confrère Médiatitude, l'auteur du tube "Débroussailler", Djene Djento exige que Charlotte Dipanda demande pardon à Paul Biya et au gouvernement camerounais. Selon lui, l'artiste aurait été manipulée. "J'ai dit à Charlotte Dipanda de demander pardon au chef de l'Etat et à tout le gouvernement camerounais.

Elle a insulté le gouvernement du Cameroun. Ça veut dire qu'elle m'a insulté," insiste-t-il, très remonté derrière son cache-nez et ses lunettes de soleil. Pour la petite histoire : dans une vidéo devenue virale, l'artiste à la voix d'or, Charlotte Dipanda, plaide pour une alternance politique au Cameroun. Comme beaucoup de sa génération, elle regrette de n'avoir connu pendant plus de trois décennies qu'un seul président. Pour elle, l'alternance s'avère un moteur du développement. Une prise de position qui a provoqué un tsunami de réactions dans toutes les sphères aussi bien sociales que politiques.

Parmi ceux qui s'inscrivent en faux contre la position de l' auteur de "Mama n'a pas vu", Djene Djento. On se souvient de la scène médiatisée où cet artiste exigeait de Longue Longue des excuses publiques, à genoux et implorant le pardon présidentiel afin d'obtenir son passport saisi dans de circonstances rocambolesques.Aujourd'hui c'est le même Djento qui revient dans l'arène, dit-il pour recadrer Charlotte Dipanda.

Ne sommes nous pas en droit d'interroger les biens fondés d'une telle infantilisation des citoyens au regard de la chose politique ? Si d'aucuns prétendent qu'une chanteuse ne serait point à la hauteur de donner son point de vue sur la gestion de la cité, alors, à partir de quand un citoyen a le droit et est à même de porter un jugement critique sur le travail de ceux qu'il a mandatés pour gérer la société ?

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.