Afrique: Football - La CAF au chevet des associations membres

Au cours d'une réunion tenue le 28 mai par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football(CAF) a approuvé la distribution immédiate de 10,8 millions USD aux associations membres pour soutenir la gestion locale du football frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19.

Selon les décisions approuvées lors de cet échange, une somme globale de 10,8 millions USD (environ 6,7 milliards FCFA) sera transférée aux cinquante-quatre associations membres du continent dans le cadre d'un plan de secours destiné à alléger le fardeau financier de la communauté du football africain en cette période de crise sanitaire et économique due à la pandémie du Covid-19.

« En raison de la propagation rapide de la Covid-19, les associations membres de la CAF ont suspendu toutes les compétitions nationales, ce qui a accru le poids des charges financières sur leurs épaules. La CAF a donc décidé de modifier les conditions d'éligibilité pour accéder aux subventions annuelles, afin que toutes les associations puissent en bénéficier pendant cette période difficile », a déclaré le président de la CAf, Ahmad Ahmad.

La plus haute instance du football africain a, par la même occasion, évalué l'opportunité d'un soutien financier supplémentaire aux associations pour la reprise et l'organisation de leurs compétitions nationales.

Les deux compétitions interclubs, à savoir la CAF Total Ligue des Champions et la CAF Total Coupe de la confédération, avaient été suspendues après les quarts de finale en raison de la Covid-19. La CAF tient à rappeler qu'elle surveille de près l'évolution de la situation et travaille avec les autorités compétentes, y compris l'Organisation mondiale de la santé ) et la FIFA, afin d'évaluer l'impact du virus sur le continent.

Suspens autour du report ou pas de la CAN

Toujours lors de cette réunion du comité d'urgence de la CAF, il a été indiqué que des mesures relatives aux compétitions seront annoncées en temps opportun.

Le président de la CAF temporise les ardeurs. Ahmad Ahmad pense que l'instance n'a encore pris aucune décision concernant ses compétitions, malgré la multiplication des rumeurs sur la toile. « Pour nous il est trop tôt pour parler ou se prononcer sur la suite des compétitions. Aujourd'hui, la priorité c'est de se concerter avec les associations membres et avec la FIFA pour trouver des solutions afin de soutenir le football au niveau des clubs, des Fédérations ainsi que des équipes nationales », avait-il notifié sur beINSports.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.