Madagascar: Antsirabe - Cent vingt-six personnes placées en garde à vue

La traque des personnes et des véhicules qui ne respectent pas le couvre-feu secoue comme un prunier dans la ville d'Antsirabe.

Chaque nuit, à partir de 9 heures, début du couvre-feu, les gendarmes de la brigade territoriale de la ville d'Eau multiplient les interpellations de personnes ainsi les immobilisations des véhicules qui s'obstinent à circuler au-delà des tranches horaires autorisées.

Cette semaine, cent ving-tsix personnes ont été placées en garde à vue pour errance et vagabondage nocturne et violation de couvre-feu. Par ailleurs, vingt-six véhicules ont été immobilisés. Ces individus récalcitrants sont placés en garde à vue dans les locaux de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Antsirabe. Des chiffres record ont été enregistrés dans la nuit de lundi à mardi. Soixante-et-une personnes ont été interpellées dans les rues de la ville et onze véhicules ont été mis en fourrière. Le lendemain dix-sept personnes et cinq voitures ont passé la nuit à la brigade contre trente-sept et sept voitures pour le surlendemain.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.