Madagascar: Histoire - Conquête de l'Est du jeune souverain merina

Le jeune souverain merina a conquis presque le quart de l'Île lors de son règne.

Pour suivre les pas de son père, Laidama a concrétisé l'adage de ce dernier, "la mer est ma nouvelle frontière". Ainsi, ce jeune souverain de l'Imerina mobilise son armée dirigée par les Britanniques et va lancer une conquête dans plusieurs régions de la Grande île.

Lieu stratégique, la région Est de Madagascar est l'une des préoccupations de Laidama. L'armée merina, commandée par Hastie, s'empara alors de Foulpointe, et le 31 mai 1823, un traité accorda aux navires anglais la police de toutes les côtes. Le roi merina installe des garnisons dans la partie Orientale de Madagascar. Il nomme son beau-frère Mahavelona Foulpointe afin de pacifier la région. Pour contrôler les contrées, le souverain merina charge le roi Betsimisaraka, qui signe un traité avec lui sous l'égide du Gouverneur de l'île Maurice, de pacifier les habitants du Sud-Est notamment de Mananjary et de Fort-Dauphin. Après la conquête de l'Est, Radama I, en 1824 met le cap à l'ouest et mène une expédition pour assujettir le souverain Sakalava du Boina Andriantsoly.

Surnommé le « conquérant » pour les uns, « le grand souverain » pour les autres, Radama I a consacré sa vie entière à pacifier la Grande Ile.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.