Congo-Brazzaville: Construction des ponts - Le lancement des travaux prévu pour le 6 juin

Les travaux du programme pluriannuel de construction des ponts sur l'ensemble du territoire national seront lancés, le 6 juin, à Loudima dans la Bouénza, par le Premier ministre, Clément Mouamba.

Initialement prévu le 20 mars dernier, cette cérémonie a été reportée sine die en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit au Congo. Ainsi le lancement, sous peu, desdits travaux entre dans le cadre de la campagne des travaux dits d'urgence initiés sur l'ensemble des départements du pays.

La première phase de ce projet concerne la construction de six ponts majeurs sur les rivières Ibenga et Motaba (axe Dongou-Boyele-Enyelle) dans la Likouala, Niari à Loudima (axe Loudima-Sibiti) dans la Bouenza, Lékoumou et Mpoukou (axe Sibiti-Komono) dans la Lékoumou, puis la rivière Louessé (axe Komono-Mossendjo) dans le Niari.

Prélude à cette cérémonie, le ministre de l'Equipement et de l'Entretien routier, Emile Ouosso, a échangé avec la société Ampthill -en charge du projet- en présence des représentants du Premier ministre, du ministère de l'Economie forestière, et des cadres du ministère de l'Equipement.

Après le retard enregistré du fait de l'état d'urgence sanitaire décrété au Congo, la société en charge du projet a informé le gouvernement sur les dispositions prises pour démarrer les travaux. « Les équipes de travail, déjà sur le terrain, seront complétées par 45 techniciens attendus dans les prochains jours, dès l'ouverture des frontières et la reprise des vols commerciaux internationaux », a-t-elle fait savoir.

Pour sa part, le ministre en charge de l'Equipement a remis à la société Ampthill les documents administratifs dont l'autorisation spéciale de facilitation d'exercice des travaux en cette période d'urgence sanitaire et la notification de l'ordre de service de démarrage des travaux.

Avant de se rendre à Hinda (Kouilou), Emile Ouosso a procédé le 22 mai à Mouyondzi (Bouenza) au lancement de la campagne annuelle d'entretien routier dans tous les départements du pays.

Il s'est ensuite rendu à Tchiamba Nzassi, visiter les installations de péage et pesage de la société Afrique pesage. Profitant de l'occasion, Emile Ouosso a demandé à la société de diligenter le maillage du territoire en postes de péages et de pesage, afin de consolider la protection du patrimoine routier.

A La Une: Construction

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.