Afrique: Coupe du monde féminine 2023 - Le pays hôte sera connu le 25 juin

Le 25 juin prochain, la Fédération internationale de football association (Fifa) choisira le pays qui abritera la neuvième édition de la compétition.

Qui d'entre la Colombie, le Brésil, le Japon ou l'Australie, la Nouvelle- Zélande va abriter la compétition dans quelques années ? La réponse à cette question reste en suspens jusqu'au prochain conseil de la FIFA le 25 juin prochain.

La plus haute instance du football mondial a promis mettre tout en œuvre pour que le tournoi connaisse un véritable engouement. Selon les responsables de la FIFA, c'est le pays qui aura le dossier bien fourni et convainquant qui sera designé. « Le plus exhaustif, le plus objectif et le plus transparent de l'histoire », a signifié Fatma Samoura, la secrétaire de l'institution.

Cette compétition de football qui se déroule tous les quatre ans réunira pour la première fois trente-deux équipes desquelles sortira le successeur des Etats-Unis, tenant du titre.

A La Une: Afrique

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.