Ile Maurice: Déconfinement - Les messes reprennent à partir du 2 juin

La priorité : préparer les églises aux consignes sanitaires. Des volontaires devront ainsi être formés pour assurer un service d'accueil et faire respecter ces mesures, explique le cardinal Piat dans une vidéo ce matin, samedi 30 mai.

C'est la raison pour laquelle les églises ne rouvrent pas tout de suite. Les messes du dimanche reprendront le 6 juin tandis que les messes en semaine de chaque paroisse vont reprendre entre le 2 et le 5 juin.

Les mesures sanitaires portent notamment sur la désinfection des bancs et des marquages afin de respecter la distanciation sociale. Ainsi la règle de 4 m2 sera respectée et l'accès à l'église sera du coup restreint. Des haut-parleurs et des chaises espacées seront placés dans la cour des églises «là où c'est possible et opportun».

Voici les autres conseils de l'église :

Pendant la messe

Le port du masque est obligatoire pour les fidèles.

Lors des concélébrations, les prêtres doivent respecter la distanciation physique.

Le prêtre et les donneurs de communion doivent se désinfecter les mains avec du gel et se munir d'un masque avant de distribuer la communion.

Il est recommandé qu'à chaque messe, un micro soit utilisé par une seule personne.

Pour toutes les processions (entrée, offertoire, communion) les personnes doivent respecter la règle de distanciation.

Le service de quête doit être assuré par quelques personnes qui passent les paniers afin d'éviter de mettre en contact les personnes entre elles et avec un même objet.

Après la messe

Entre les messes, il faut aussi désinfecter avec du sanitizer tout ce qui aura été touché par les acteurs liturgiques précédents (par exemple, les micros, les pupitres, l'ambon, le clavier etc.)

Ces mesures sont applicables non seulement pour les messes du week-end, mais aussi pour les mariages, funérailles, baptêmes, ou toute autre célébration, indique le diocèse.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.