Ile Maurice: Bazars et foires sous accès strict

Ils seront ouverts dès ce dimanche, de 7 heures à midi. Bazars et foires passent en mode déconfinement mais sous contrôle strict. C'est ce qui ressort d'une réunion tenue entre les municipalités et District Councils et le ministère des Administrations régionales ce samedi 30 mai. Une réunion présidée par Anwar Husnoo.

Ainsi tous les bazars et foires ouvriront à compter de ce dimanche. Les heures d'ouverture seront toutefois restreintes soit de 7 heures du matin à 16 heures en jours de semaine, et de 7 heures à midi les dimanches.

L'accès sera strictement contrôlé. Les officiers des municipalités et District Councils seront postés devant les entrées pour la prise de température. Tous les clients devront également porter le masque, tout comme les maraîchers.

Une seule entrée sera possible dans les foires et bazars et le sens de la file sera unique. Les clients auront du reste 30 minutes pour effectuer leurs achats car un nombre limité de personnes pourra accéder à l'intérieur de ces marchés. Les enfants seront également interdits d'entrée.

Les clients ne pourront pas non plus manipuler les légumes ou autres produits. Quant à ceux vendant de la nourriture, ils pourront opérer uniquement s'ils offrent un service de plats à emporter.

Sont concernés : le marché central de Port-Louis, le marché de Quatre-Bornes, de Beau-Bassin - Rose-Hill, de Curepipe, de Vacoas pour les municipalités. Dans les villages : Ti Bazar à Flacq, les marchés de Rivière-des-Anguilles, L'escalier, Surinam, Souillac et Chemin Grenier ; à Grandport, les marchés de Mahebourg ,Plaine Magnien et Dr James Burty David de Rose-Belle ; à Rivière-du-Rempart, les marchés de Goodlands et Rivière-du-Rempart ; à Pamplemousses, le Pamplemousses Market et Triolet Market et à Moka, Saint Pierre Market, Quartier Militaire Market et Montagne Blanche Market.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.