Cote d'Ivoire: Coronavirus - 600 millions de FCFA distribués à 2 279 opérateurs du secteur informel impactés par la pandémie

A l'occasion du point de presse quotidien sur le Coronavirus, le vendredi 29 mai 2020 à Abidjan, le secrétaire exécutif du Fonds d'appui aux acteurs du secteur informel (FASI), Hermann Nicoué, a annoncé un appui financier, d'un montant de 600 millions de FCFA, pour soutenir 2 279 opérateurs du secteur informel impactés par la crise sanitaire.

« Le nombre de bénéficiaires du FASI est à ce jour de 2 269 acteurs du secteur informel pour un montant de 600 millions de FCFA », a indiqué Hermann Nicoué.

Le FASI a pour objectif de créer un cadre cohérent et structuré de financement et d'accompagnement des acteurs du secteur informel impactés par la pandémie du Covid-19. Il est doté d'une enveloppe globale de 10 milliards de FCFA. Ce fonds permettra de subventionner les activités dans les secteurs du transport et de la restauration à hauteur de 300 000 FCFA et de 200 000 FCFA maximum les activités de commerce et d'artisanat.

Sont éligibles au FASI, les opérateurs répondant aux critères suivants : être une unité de production informelle, avoir subi une baisse d'activités, de revenus ou un arrêt d'activités, disposer de justificatifs prouvant l'existence de l'activité avant la pandémie, se faire identifier comme acteur du secteur informel impacté par la crise sanitaire, etc.

La phase transitoire de cette opération a débuté depuis le 14 mai et se poursuit jusqu'au 15 Juin. Les inscriptions peuvent se faire soit, en ligne sur le site www.fasi.ci, soit physiquement dans les agences régionales et les guichets emplois de l'Agence emploi Jeunes.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.