Soudan: Wali de Gedaref visite les citoyens blessés dans l'agression éthiopienne

Gedaref — Le Wali de l'État de Gedaref, le major-général Nasr-Eddin Abdul-Gayoum a inspecté samedi les citoyens qui ont été blessés jeudi lors de l'attentat odieux éthiopien contre la région Birka Norein.

Dans un communiqué de presse, le Wali a évoqué de claires ambitions du côté éthiopien dans les territoires soudanais, malgré la reconnaissance par la partie éthiopienne de l'accord frontalier signé entre les deux pays depuis l'année 1903, décrivant ce qui se passe sur le terrain comme un travail systématique.

Il a déclaré que la superficie totale des terres agricoles attaquées par la partie éthiopienne depuis les années 1960 s'élevait à 700 000 acres, déclarant qu'il n'exclut aucun scénario sur le terrain, mais il a affirmé que les forces armées sont toujours prêtes à protéger les citoyens et les terres soudanais.

Dans le même temps, il a exprimé l'espoir que les contacts en cours entre les deux pays aboutiront à des résultats propices au règlement de ce dossier.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.