Tunisie: Djerba | L'ASSIDJE dénonce des « atteintes » au patrimoine architectural des mosquées

L'Association pour la sauvegarde de l'île de Djerba (ASSIDJE) a mis en garde contre le phénomène croissant consistant à repeindre certaines mosquées en vert, et ce, en violation des spécificités architecturales des monuments religieux de l'île.

L'association a appelé, dans un communiqué publié, samedi, les autorités concernées à intervenir d'urgence pour rétablir la couleur blanche sur les murs et les façades de ces mosquées et faire cesser ces pratiques qu'elle juge « singulières ».

Selon l'association, quatre mosquées ont été repeintes en vert, au niveau des murs et des façades, sans aucun respect des spécificités architecturales de Djerba perpétuées, depuis plusieurs générations.

Elle a dénoncé le silence et la passivité des décideurs face à ces violations, citant les municipalités et les services des affaires religieuses.

Le secrétaire général de l'Association, Naceur Bouabid, a fait savoir dans une déclaration, dimanche, à l'Agence TAP, que l'association œuvrera à lutter contre toutes les violations qui affectent l'île, qu'elles soient au niveau de son patrimoine ou de son environnement.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.