Ile Maurice: Mines «brède Mouroum» - La nouvelle spécialité de Mamé

Il voulait innover sa carte de menu. Ganessen Govinden, directeur de Mine Mamé, entreprise sise à Rivière-du-Rempart spécialisée dans la fabrication de mines frais depuis 32 ans, avait une idée qui lui trottait dans la tête depuis quelque temps déjà. Et cette semaine, il a finalement dévoilé sa nouvelle spécialité : des mines à base de «brède Mouroum».

Si, depuis peu, les mines à base de blé faisaient le bonheur de ses clients, Ganessen Govinden voulait cette fois une touche de verdure. «J'ai d'abord pensé aux épinards. Puis, je me suis dit pourquoi pas choisir quelque chose de local et qui pousse en abondance à travers le pays. Sa bred-la an plis li bon pou lasanté, li éna plizir bienfé. Mo dir ou zépinar pa ti pou gagn enn gou extra koumsa!»

Depuis que ses mines «brède Mouroum» sont en vente, Ganessen Govinden confie qu'il est très satisfait. «Le produit connaît un vrai succès. Nous avons eu de nombreuses commandes. Et ceux qui l'ont déjà essayé sont conquis. La pâte est bien plus légère que celle que nous consommons d'habitude. Notre atout, de plus, c'est que nous n'utilisons aucune coloration. Sa kouler ver-la, li natirel... »

Le directeur de Mine Mamé d'ajouter que, cependant, la fabrication des mines «brède Mouroum» prend plus de temps que de simples mines. «Si ou pa fer atansion, li kapav vinn amer. Parce que le brède Mouroum a un arrière-goût amer à la base.»

Quid du prix ? Il faudra débourser Rs 35 pour un kilo de mines «brède Mouroum». À savoir que, pour l'heure, Mine Mamé effectue des livraisons de Rivière-du-Rempart jusqu'aux Plaines-Wilhems.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.