Angola: Des chirurgies majeures à Cuemba conditionnées par manque de matériel

Cuito (Angola) — Les services des chirurgies majeures de l'hôpital municipal de Cuemba (province de Bié) sont actuellement conditionnés par le manque de matériel supplémentaire, qui devrait arriver dans la province à tout moment, comme le garantit le ministère de la Santé, a informé à la presse, le directeur de l'institution, Arcanjo Mendes.

S'exprimant dans le cadre d'une visite que le gouverneur Pereira Alfredo a effectuée vendredi à l'institution, Arcanjo Mendes a toutefois souligné que malgré cela, le bureau de santé, depuis son inauguration en octobre 2019, fonctionne régulièrement.

"Jusqu'à présent, nous n'avons pas effectué de chirurgies majeures, en raison de la situation de force majeure conjoncturelle", a souligné Arcanjo Mendes, faisant clairement référence au retard dans l'envoi du matériel chirurgical supplémentaire à Cuemba.

Une autre préoccupation exprimée par le gestionnaire, concerne le «besoin criant» d'un pédiatre dans la spécialité de la gyno-obstétrique, pour assister les services maternels et infantiles qui apparaissent comme primauté dans la garantie de la santé.

Il considère comme nécessaire d'avoir un gynécologue, afin de gérer la santé de la femme, en termes gynécologiques, c'est-à-dire des naissances et des grossesses.

Pour les responsable, il ne suffit pas seulement d'avoir le programme "Naître libre pour vivre » mais aussi de dire que ces bébés ont besoin d'un comportement exact pour venir au monde.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.