Angola: Le MPLA consterné par la mort du nationaliste Karitete

Luanda — Le MPLA a exprimé samedi, sa consternation devant la mort de son militant et nationaliste João Francisco «Karitete», survenue le 28 de ce mois, à Luanda, des suites de maladie.

Selon une note de condoléances du MPLA, arrivée à l'ANGOP, le Bureau politique du Comité central du MPLA regrette la mort de l'ancien combattant et vétéran de la Patrie João Pedro "Karitete", 82 ans.

Né en 1938, dans le village de Luenze, municipalité de Calandula, province de Malanje, «Karitete» était un combattant nationaliste et intrépide pour la liberté de l'Angola, avec des empreintes digitales sur des faits pertinents de l'histoire de la lutte du peuple angolais, comme la révolte du 4 janvier à Baixa de Kassanji (manifestation violemment réprimée par les Forces aériennes du régime colonial portugais), le 4 février 1961 et le mouvement du 15 mars, dans le nord du pays.

En raison de ses actions dans le processus de lutte pour la libération nationale, il a été arrêté à plusieurs reprises par le PIDE-DGS, emprisonné dans la célèbre Casa de Reclusão, puis transféré dans les prisons de São Paulo, São Pedro da Barra, de Moçamedes et de Missombo.

Député à l'Assemblée nationale pour la liste du MPLA aux élections de 1992, «Karitete» a exercé, au Parlement angolais, les fonctions de 4e vice-président et vice-président de la Commission de l'économie et des finances. Pour sa participation désintéressée et intense aux activités politiques en faveur de la libération de l'Angola, le nationaliste João Pedro Francisco "Karitete" a reçu la médaille "Combattant de la lutte clandestine ", en 1990, par l'Assemblée populaire de l'époque.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.