Congo-Kinshasa: Traque des ADF - Les jeunes de Beni demandent le changement des unités combattantes des FARDC

Le conseil territorial de la jeunesse de Beni rappelle au chef de l'Etat ainsi qu'au ministre de la Défense sa demande à renouveler les unités des FARDC engagées aux fronts contre les rebelles des ADF et les groupes armés actifs dans la région.

Dans une déclaration dimanche 31 mai, le conseil de la jeunesse affirme avoir formulé la demande de relever les unités combattantes des FARDC au chef de l'Etat, au ministre de la Défense, au chef d'Etat major général de l'armée ainsi qu'aux députés.

Pour le conseil territorial de la jeunesse, la demande vise à rendre efficace ces opérations pour un rendement tel qu'attendu par les populations.

« On avait estimé que, les groupes qui sont sur le terrain, seraient familiers et à plus forte raison seraient infiltrés par des personnes qui seraient déjà familiers à des groupes armés qui fragiliseraient les opérations sur le terrain. Maintenant pour la question de renouvellement des forces, il était question que ces groupes-là soient mutés pour d'autres endroits de la république afin de nous apporter des nouveaux groupes, des nouvelles personnes qui constitueraient un renouvellement des forces.

Et par la suite, nous avons compris que, même le chef de l'Etat a donné des déclarations pour les choses qui n'ont pas été faites. En tout cas, nous réclamons encore que ces groupes soient changés, pas parce que nous les incriminons. Mais ça constituerait un renouvellement des forces pour qu'on avance encore. Donc nous pensons que la demande est légitime », a déclaré Janvier Kasayiryo, président du conseil urbain de la jeunesse de Beni.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.