Cameroun: Vient de paraître - Au nom des femmes un nouveau dialogue national de Marie-Louise Eteki Otabela

Véritable appel de 277 pages pour un véritable dialogue national qui serait une sorte de prélude à une alternative à ce régime politique qui nous est imposé depuis 60 ans.

Ce livre disponible depuis quelques jours en librairie et sur les plateformes de ventes en ligne, dont Mme Marie-Louise Eteki Otabela, est auteure disseque et analyse les conditions plausibles pour l'organisation d'un véritable dialogue national au Cameroun.

Pour l'auteure, le "Grand dialogue national" qui s'est tenu au Cameroun l'an dernier, mérite d'être complété par un nouveau dialogue dans lequel les femmes seraient davantage impliquées.... Un tel dialogue doit avoir un cadre indépendant du Pouvoir actuel.

Marie-Louise Eteki Otabela propose que cela soit une initiative des femmes ( d'où le titre Au nom des femmes, un nouveau dialogue) qui bien évidemment doivent y associer tous les Camerounais.

Dans ce livre , il s'agit de 40 textes écrits entre 2008 et 2016, qui restent d'une actualité brulante... Faut-il nécessairement que cela se passe sur place au Cameroun ou à l'étrnager ? C 'est aux Camerounais ou aux panafricanistes de voir.

En attendant la note de lecture que nous vous servirons dans les prochains jours, Camer.be vous rassure que vous pouvez vous procurer ce livre événement de 277 pages pages publié par les Editions EdkBooks moyennant 12,66€

Au nom des femmes un nouveau dialogue national de Marie-Louise Eteki Otabela

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.