Tunisie: Haltérophilie | Stage en Azerbaidjan - Espoirs fondés sur Karem Ben Hnia

S'il soulève un poids compris entre 155 kg et 157 kg à l'arraché, et entre 193 et 196 à l'épaulé, Ben Hnia glanera une médaille d'argent ou de bronze.

Partis le 4 mars dernier en Azerbidjan pour un stage préparatoire au championnat d'Afrique devant se dérouler le 12 avril dernier à l'Ile Maurice, nos quatre haltérophiles, à savoir Karem Ben Hnia (73 kg), Aymen Bacha (109 kg), Noha Landoulsi (55 kg) et Chaima Rahmouni (64 kg), ont été retenus à Bacu à cause de la pandémie du coronavirus (d'autant que le championnat d'Afrique a été reporté).

Et en raison de l'absence de vol, ils ont poursuivi le stage sur place en attendant de rallier Tunis le 10 de ce mois. Encadrés par le coach égyptien Khaled Korani, nos haltérophiles se sont bien comportés, profitant de l'installation moderne et du matériel sportif mis à leur disposition pour monter en régime. De retour à Tunis, les quatre athlètes qualifiables aux Jeux olympiques de Tokyo 2021 seront confinés durant une semaine avant de reprendre du service selon un programme préétabli qui leur permettra de maintenir la forme et de bien se préparer pour les prochaines échéances internationales. Ramzi Bahloul (81 kg) qualifiable aux Olympiades est resté à Tunis. Il reprendra les entraînements ce jeudi sous la férule de son entraîneur Béchir Toumi.

Belkhir opérationnel

La médaillée en or aux Jeux olympiques des jeunes de 2018 Ghofrane Belkhir (59 kg) est rétablie d'une luxation au coude. Elle entamera les entraînements le 14 de ce mois en compagnie de Amani Ben Moussa (87 kg), Zohra Chihi (49 kg), Yosra Labidi et Mohamed Amine Bouhajba (61 kg).

Ils seront encadrés par les entraîneurs nationaux Majed Ben Amara et Béchir Toumi. Deux semaines plus tard, ce sera au tour des équipes nationales des jeunes (cadets et juniors) de reprendre les entraînements. Quant aux clubs, ils sont désormais autorisés à débuter les entraînements à partir du 29 juillet. Ils auront à préparer les finales des championnats nationaux et les apothéoses de la coupe de Tunisie qui se dérouleront à partir du mois de septembre.

Par ailleurs, les cinq haltérophiles qualifiables aux Jeux olympiques de Tokyo participeront à une seule compétition parmi celles désignées par la Fédération internationale.

Ces compétitions s'étaleront du 1er octobre au 30 avril 2021 : «Ben Hnia, Bacha, Landoulsi, Rahmouni et Bahloul ont progressé. Ils sont en mesure de se qualifier aux Jeux olympiques de Tokyo 2021. Volet participations, entre 2004 et 2016, nos porte-drapeaux s'appellent Youssef Sebai, Hayet Sassi, Khalil Maouia, Hanène Ouerfelli, Ghada Hassine, Karem Ben Hnia et Yosra Dhiab», a fait savoir le DTN Mohamed Ben Amor qui confirma que Karem Ben Hnia est capable de remporter une médaille : «S'il soulève un poids compris entre 155 et 157 kg à l'arraché, et entre 193 et 196 kg à l'épaulé, il glanera une médaille d'argent ou de bronze», a confié Mohamed Ben Amor.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.