Angola: EPAL et ses partenaires distribuent 115 millions de litres d'eau

Luanda — L'EPAL, entreprise publique d'approvisionnement en eau de Luanda, et ses partenaires commerciaux ont distribué 115 millions de litres d'eau (115 000 m3) du 28 mars à 31 mai, dans les zones sans accès au réseau public, dans le cadre du plan d'urgence du secteur de l'énergie et des eaux pour soutenir la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Pour suivre sur le terrain l'exécution de ce programme, créé sous l'état d'urgence décrété suite à la pandémie de Covid-19, le ministre de l'Énergie et des Eaux, João Baptista Borges, s'est rendu samedi à Viana, où il s'est entretenu avec les citoyens sur l'approvisionnement en eau dans cette municipalité.

Lors de l'approche avec les citoyens, le ministre a été informé des zones privées d'eau pendant plusieurs jours et d'autres où il n'y avait pas d'eau dans les robinets, en raison de la destruction du réseau de distribution.

Cependant, d'autres résidents qui sont approvisionnés régulièrement en eau souhaitaient savoir comment le service de distribution d'eau serait possible après le COVID-19, car ils espèrent continuer de bénéficier de ce liquide précieux même après la fin de la pandémie.

Attentif aux réclamations des citoyens, le ministre a promis de revenir sur les lieux en leur demandant de dénoncer les personnes impliquées dans la vente illégale d'eau et la destruction du système d'approvisionnement en eau de tout le quartier.

Le ministre s'est engagé à tout faire pour que le quartier ait de l'eau du réseau public, évitant ainsi la réception d'eau par camions-citernes.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.