Algérie: Le Conseil des ministres décide la levée "progressive" du confinement dans le secteur des travaux publics

Alger — Le Conseil des ministres, réuni dimanche sous la présidence du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé la levée progressive du confinement dans le secteur du bâtiment et des travaux publics suivant un plan étudié par le Premier ministère en collaboration avec le ministère de la Santé et le Comité scientifique.

Il a été également décidé l'examen avec les partenaires sociaux de "la formule idoine pour la levée progressive du confinement pour certains métiers et activités commerciales à moindres risques de propagation du coronavirus outre les activités ayant un impact direct sur la vie du citoyen après un long arrêt" ainsi que des "possibilités d'aide aux petits commerçants impactés, y compris leur éventuelle exonération partielle des impôts".

Lire aussi: L'assouplissement du confinement est tributaire de l'amélioration de la situation épidémiologique

Louant les "sacrifices des personnels de la santé, tous corps confondus", le président de la République a fait part de son "admiration personnelle pour eux et la reconnaissance de la nation pour leurs sacrifices", soulignant qu'ils représentent "le symbole du sacrifice et que l'Algérie en est fière et ne les oubliera jamais".

De son côté, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid, a présenté un exposé qui a fait état d'une "stabilité de la situation sanitaire dans le pays ayant permis une reprises les activités sanitaires au niveau des hôpitaux, y compris les interventions chirurgicales non urgentes et l'enregistrement d'indicateurs positifs à la faveur de l'activation et du renforcement des mesures sanitaires, dont le protocole de traitement adopté depuis le 23 mars dernier, lequel a prouvé son efficacité avec le rétablissement de 98,2% des patients atteints sur un total de plus de 16.000 cas traités".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.