Algérie: Déclaration de devises - Les députés votent pour le maintien du montant à 5.000 euros

Alger — Les membres de l'Assemblée nationale populaire (APN) ont voté à la majorité pour le maintien de l'article relatif à l'obligation de déclaration de devises pour les voyageurs à un montant de 5.000 euros, comme prévu dans la Loi de finances initiale au lieu de 1.000 euros proposé dans le PLFC 2020.

Lors d'une plénière consacrée à l'adoption du PLFC 2020, les députés ont voté à la majorité pour l'annulation de l'article 45 du PLFC prévoyant la réduction du montant à déclarer par les voyageurs de 5.000 à 1000 euros.

Lors de ses délibérations, la Commission a rejeté plusieurs amendements proposés par les députés, dont la suppression de l'article 45 portant révision à la baisse (de 5.000 à 1.000 euros) du montant en devises soumis à la déclaration douanière.

Lire aussi: La baisse du montant en devises à déclarer, imposée par la conjoncture financière difficile

Pour la Commission, l'argument selon lequel les 1.000 euros ne suffiraient pas à couvrir les frais et besoins du citoyen à l'étranger n'est pas valable, la loi autorisant toute personne à ouvrir un compte en devise et à transférer de l'argent dans le cadre de la loi, et même à disposer d'une carte de crédits, selon les explications fournies dans le rapport complémentaire.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.