Congo-Kinshasa: « Parler du rapport de l'autopsie pratiquée sur le corps du juge Yanyi aux médias violerait le secret de l'instruction » (Parquet)

Trois jours après l'autopsie pratiquée sur le corps du juge Raphaël Yanyi, le rapport officiel n'est toujours pas rendu public. Selon des sources du parquet général près la Cour d'appel de la Gombe jointes lundi 1 er juin par Radio Okapi, ce rapport est top secret. « En parler aux médias violerait le secret de l'instruction », affirment ces sources.

La famille de feu Raphaël Yanyi, mort le 27 mai dernier, veut que la justice lui rende les vrais résultats de l'autopsie. Elle indique que c'est elle qui l'a sollicitée pour connaitre les causes du décès du juge Yanyi.

Raphaël Yanyi, était le juge président au procès de 100 jours impliquant Vital Kamerhe et consorts dans le détournement présumé des deniers publics. Il est mort le mercredi 27 mai, aux petites heures du matin, au centre hospitalier Nganda des suites d'un arrêt cardiaque.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.