Cote d'Ivoire: Enrôlement pour l'identification et la liste électorale - Sidi Touré dans les départements de Béoumi et Sakassou

Le coordonnateur régional du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) de Gbêkê III, Sidi Tiémoko Touré, est allé à la rencontre le samedi 30 mai, des instances dirigeantes, des structures spécialisées et des militants de son parti dans les départements de Béoumi et de Sakassou qui relèvent de ses compétences politiques.

Avec pour feuille de route de les informer et les sensibiliser en vue de se faire établir leurs pièces d'identité et se faire inscrire sur la liste électorale.

Au terme de ces deux rencontres, l'émissaire du parti des Houphouëtistes s'est dit heureux d'avoir vu des militants mobilisés et déterminés pour mener le combat pour que le candidat du Rhdp gagne le maximum de voix dans ces deux départements qui sont des bastions forts du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci-Rda).

Mais pour Sidi Touré, il faut aller au-delà de cet engagement des uns et des autres afin que dans une synergie d'actions sur le terrain, les actes qui se posent, contribuent inéluctablement à une implantation du parti.

A Béoumi, le coordonnateur régional du Rhdp de Gbêkê III s'est félicité de ce que la coordination départementale du Rhdp ait pu installer 490 comités de base sur 740 qui devraient l'être. « Cela fait 66% du taux d'installation. Mais nous voulons que vous alliez au-delà des 740 », a-t-il exhorté.

Pour lui, à travers ces comités de base, ce sont des militants qui sont des potentiels électeurs qui voteront à coup sûr pour les candidats du Rhdp. « Nous avons prévu des motivations financières pour vous encourager à faire le maximum », a-t-il promis.

A Sakassou, après une rencontre au siège du Rhdp avec les responsables pour des mises au point en vue de consolider la cohésion au sein du parti, Sidi Touré et sa délégation se sont rendus au centre culturel où les attendaient les chefs traditionnels, les militants du parti et la population.

Il a tenu à rappeler que c'est depuis ses années collèges qu'il a commencé à faire de la politique.

« J'ai commencé à faire de la politique avec feu Djéni Kobina lorsqu'il a créé le Rdr en 1994 », a-t-il rafraîchi la mémoire. « Je suis jeune en âge mais vieux en politique », a-t-il martelé.

Par la suite, Sidi Touré a présenté officiellement ceux qui auront la responsabilité de diriger le parti des Houphouëtistes de Sakassou.

Il s'agit de la coordination départementale de Sakassou dirigée par Dr Konan Yoboué. Son équipe et lui ont reçu le baptême de la part de leur parrain.

Il faut souligner que Sidi Touré a informé les militants de Béoumi et de Sakassou que le parti a offert à chacun des deux départements un peu plus de 2500 timbres pour les accompagner à se faire établir leurs pièces d'identité.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.