Congo-Brazzaville: Artiste en détresse - Le musicien Samba Dio reçoit une aide de 400.000 Fcfa

Suite au SOS qu'il a lancé récemment à l'endroit de quiconque, l'artiste musicien Samba Dio, hospitalisé au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B) depuis un moment, a reçu, le week-end dernier, une enveloppe de quatre-cent mille Francs CFA, de la part du président des notaires de Brazzaville, Richard Ossa.

Alité au CHU-B depuis un moment, l'état de santé de l'artiste musicien Samba Dio est encore préoccupant. Il est en manque d'argent pour prendre des soins appropriés. Face à cette difficulté, il a lancé récemment un cri de détresse à toute personne de bonne foi, pour lui apporter une assistance financière en vue de subvenir aux multiples desoins de santé. C'est à ce titre que Richard Ossa est allé à son chevet en lui apportant une enveloppe de quatre-cent mille francs CFA.

« Il y a quelques jours, vous aviez lancé, un SOS à l'endroit de tous ceux qui sont animés de bonne foi, pour te porter assistance dans la dure épreuve que vous subissez aujourd'hui ici au CHU. Cela m'a touché et entant que frère, j'ai réuni ces quatre cent mille francs pour vous secourir. Dans votre métier, vous avez été un personnage important dans ma vie, car à une certaine époque, votre musique a été pour moi un remède aux maux dont je souffrais », soulignait Richard Ossa au musicien en détresse.

Totalement amortit et incapable de se lever de son lit d'hôpital, le musicien Samba-Dio n'a pas pu s'exprimer. En larmes, il a simplement tendu sa main pour recevoir la somme, remerciant simplement son bienfaiteur à demi-mots : « Merci mon frère, que Dieu vous bénisse », a-t-il dit.

Pour susciter la compassion de tous envers cet artiste en danger, l'homme d'affaires a invité les autres Congolais épris d'amour, surtout ses collègues musiciens, à emboiter le pas afin que la vie de cette icône de la musique congolaise soit sauvée.

Rappelons que Richard Ossa, hormis son statut de président des notaires de Brazzaville, est un homme d'affaires. Il œuvre régulièrement dans les actions de bienfaisance à l'égard des personnes démunies et mène des actions publiques au profit des Congolais. Depuis quatre ans, il cure, à ses propres frais, la rivière Tsiémé, au niveau du pont de Mikalou, dans le 6e arrondissement, sur une distance de plus de 500m.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.