Madagascar: Ambohimirary - Un corps dévoré par des chiens

Dans la matinée d'hier, le corps mutilé d'une quadragénaire a été découvert à Ambohimirary. De source policière, il s'agirait d'une femme sans domicile fixe. Le corps gisait dans une ruelle étranglée près d'une église, que les riverains empruntent quotidiennement. De visu, la victime s'y était retrouvée pendant la nuit.

Le corps porte des traces de morsures en plusieurs endroits. La chair a été littéralement arrachée au niveau de la jambe et dans la partie du crâne. Défigurée, dépourvue de chair et de tissus musculaires, la victime ne pouvait être identifiée qu'aux vêtements en lambeaux qu'elle portait encore. La brigade criminelle auprès de la police nationale est saisie de l'affaire.

Les déclarations des riverains relèvent que la victime ne serait pas des environs. La cause de son décès reste à déterminer. Laissé en pleine ruelle, le corps a été apparemment dévoré par des chiens errants. Il a été conduit à la morgue de l'hôpital d'Ampefiloha.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.